Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Aston Martin s’est retrouvé face à son « plus grand défi » cet hiver

Aston Martin s’est retrouvé face à son « plus grand défi » cet hiver

Actualités F1

Aston Martin s’est retrouvé face à son « plus grand défi » cet hiver

Aston Martin s’est retrouvé face à son « plus grand défi » cet hiver

Pour le directeur technique d’Aston Martin, Andrew Green, le nouveau règlement technique a représenté un véritable casse-tête pour les ingénieurs.

La présentation d’Aston Martin effectuée cet après-midi au siège de la marque à Gaydon, en Angleterre, a été l’occasion de se faire une idée plus précise des changements esthétiques et techniques sur les nouvelles voitures qui concourront dans le championnat 2022.

Cela va sans dire, la Formule 1 est sur le point de faire sa révolution technique cette saison, avec un tout nouveau règlement qui sonne le retour de l’effet de sol, un phénomène qui avait fait son apparition dans la catégorie reine du sport automobile à la fin des années 70, notamment par l’intermédiaire de la mythique écurie Lotus de Colin Chapman.

Reste que l’introduction de l’effet de sol sur les F1 actuelles a représenté un véritable défi pour les ingénieurs, comme le confirme le directeur technique d’Aston Martin, Andrew Green : « Il est clair qu’il y a un énorme changement de réglementation pour cette année avec ce retour de l’effet de sol. Cet hiver a probablement représenté le plus important défi auquel on n’ait jamais été confrontés. C’est une nouvelle réglementation, donc un nouveau défi, mais aussi de nouvelles opportunités. »

Vettel qualifie l'Aston Martin AMR22 de "futuriste"Lire plus

Aston Martin a fait son retour en F1 l’an dernier après six décennies d’absence de la discipline, en fondant son projet sur la reprise de l’équipe Racing Point, avec pour premier résultat une septième place au championnat des constructeurs.

L’occasion est donc donnée à la structure anglaise de faire un grand bond en avant si elle interprète et exploite au mieux la révolution technique qui va avoir lieu cette saison. « Tout le monde va devoir observer une courbe d’apprentissage qui va s’annoncer pour le moins brutale », reprend Green. « Nous concernant, je pense que cette voiture va énormément se développer tout au long de la saison, mais aussi en 2023. Nous sommes à coup sûr dans une période très excitante pour la F1. »

Des roues plus grandes pour plus de spectacle

Si les modifications aérodynamiques représentent à coup sûr le changement principal cette année, il ne faut pas pour autant exclure l’importance de l’agrandissement des roues à l’orée de la nouvelle saison. Les jantes passent en effet cette année de 13 à 18 pouces (soit une augmentation de diamètre de précisément 12,7cm), ce qui ne devrait pas manquer d’avoir des répercussions sur le spectacle en piste.

« Nous espérons que ces nouveaux pneus vont permettre aux pilotes d’attaquer davantage en course, car avoir plus de compétition c’est ce que tout le monde veut il me semble », poursuit Green. « Là aussi nous avons énormément à apprendre avec ces pneus car ils n’ont jamais été associés avec une voiture fournissant de l’effet de sol. Il va donc y avoir beaucoup de données à récolter. Mais ce qui est sûr, c’est que ces gommes devraient permettre aux pilotes d’attaquer davantage et donc d’offrir plus de spectacle. »

Ontdek het op Google Play