Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
La radio de Masi à Abu Dhabi qualifiée de "totalement inacceptable"

La radio de Masi à Abu Dhabi qualifiée de "totalement inacceptable"

Actualités F1

La radio de Masi à Abu Dhabi qualifiée de "totalement inacceptable"

La radio de Masi à Abu Dhabi qualifiée de "totalement inacceptable"

L'ancien pilote de F1 Martin Brundle estime que l'attitude du directeur de course Michael Masi, à nouveau mise en lumière par la diffusion de la communication radio entre l'écurie Red Bull et lui durant le Grand Prix d'Abu Dhabi 2021, peut être qualifiée de "moche" pour la Formule 1.

Brundle a également décrit les évènements comme étant "totalement inacceptables". La pression sur le directeur de course de la FIA, Michael Masi, augmente à nouveau suite à la diffusion du clip vidéo concerné.

Cet audio, largement médiatisé ces dernières heures sur les réseaux sociaux, est en réalité accessible via la chaîne YouTube officielle de la F1 depuis le 16 décembre. Mais, partagé au plus grand nombre à présent, l'attention est de nouveau portée à l'enquête de la FIA à propos des faits qui se sont déroulés ce jour-là.

Au cœur de cette communication radio, le directeur sportif de Red Bull, Jonathan Wheatley, demande explicitement à Masi de ne pas attendre que les retardataires se dédoublent car la course automobile doit reprendre ses droits.

Masi obtempère et, pour rappel, répondra quelque instants plus tard à la plainte de Toto Wolff, directeur de l'écurie Mercedes, que "cela s'appelle la course automobile", reprenant ainsi les mots de Wheatley.

La communauté Twitter n'a pas manqué de s'affoler suite à la diffusion de cette radio, fustigeant l'attitude du directeur de course.

Pour Sky Sports, Brundle a réagi : "Il n'y a rien de neuf, Michael Masi n'apprend pas non plus quelque chose qu'il ignore à cet instant. Par exemple, un jour de pluie à Spa, vous ne laissez pas les voitures se dédoubler et faire tout un tour pour rattraper le peloton. Cela prend juste trop de temps."

"Nous ne pouvons pas dire que Wheatley a expliqué à Masi ce qu'il pouvait faire ou ne pas faire. Mais, bien sûr, cette situation est extrêmement inconfortable en sachant ce qui se joue à ce moment... Il est logique que les fans soient mécontents, en particulier les supporters de Mercedes et Hamilton."

"Mais vous n'avez pas besoin d'être fan de Lewis pour penser que, logiquement, il devrait être huit fois champion du monde à ce jour. Le règlement n'a pas été appliqué. La voiture de sécurité devait rentrer à la fin du tour suivant."

"Les règles 'non rédigées' et les discussions radio entre le directeur de course et les équipes ne devraient jamais prendre le pas sur le règlement tel qu'il existe. L'idée que la course ne devait pas se finir sous régime de voiture de sécurité ne pouvait pas l'emporter sur ce qui est réglementairement prévu. C'est totalement inacceptable."

"J'ai rencontré beaucoup de nouveaux fans de F1 et, de manière générale, ils ont été choqués par ce qui s'est passé. Nous ne pouvons pas accepter que les équipes s'en prennent à l'arbitre alors qu'il doit prendre des décisions urgentes et importantes. Il y a ce moment des commissaires sur la piste ainsi que des véhicules de dépannage..."

"Masi subit alors des pressions de toutes parts. Personne n'imagine cela sur un terrain de football. C'est très moche pour la F1, même si ce clip vidéo ne change pas l'histoire."

Ontdek het op Google Play