Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Red Bull espère plus de constance dans les décisions de la FIA en 2022

Red Bull espère plus de constance dans les décisions de la FIA en 2022

Actualités F1

Red Bull espère plus de constance dans les décisions de la FIA en 2022

Red Bull espère plus de constance dans les décisions de la FIA en 2022

À l’instar de Mercedes et des fans, Red Bull attend les conclusions de l’enquête concernant les évènements qui se sont passés lors de l’ultime Grand Prix de la saison passée. Un Grand Prix d’Abou Dhabi qui a vu Max Verstappen triompher de Lewis Hamilton en allant le dépasser dans le dernier tour. Un succès controversé pour certains, résultant d’un imbroglio après l’accident de Nicholas Latifi, précipitant l’intervention de la safety car en piste jusque dans l’avant-dernier tour.

Le résultat de cette enquête de la FIA sera connu le 18 mars prochain au siège Parisien de la Fédération. Cette décision ne changera en rien l’attribution du titre des pilotes 2021 mais donnera sûrement des indications sur ce qui pourrait être amélioré. Pour beaucoup, il aurait fallu déployer un drapeau rouge et relancer la course avec un départ arrêté, à l’image de ce qu’il s’était fait lors du Grand Prix d’Arabie saoudite.

Il en va de même pour les décisions concernant les limites de pistes, au cours de la saison 2021 elles ont souvent été au cœur des débats provoquant parfois la colère de certains pilotes (cf incident Verstappen – Hamilton au Brésil).

« Il est très important que la FIA fasse son enquête et qu’elle travaille avec les équipes sur le sujet, déclare Jonathan Wheatley, directeur sportif de l’écurie Red Bull Racing, « il faudra que nous suivions les directives quelles qu’en soient les conclusions. »

« Il faut savoir reconnaître que le rôle du directeur de course et des commissaires sportifs est très compliqué. Nous discutons de la constance que nous aimerions voir chez les commissaires à tous les niveaux, un peu comme nous aimons voir des décisions logiques au foot de la part d’un arbitre, et cela n’a pas toujours été le cas en Formule 1 malheureusement. »

« Bien sûr que nous aimerions tous avoir quelque chose de clair, conclu Wheatley. Je pense que l’impulsion doit d’abord venir de ceux qui dirigent le sport de tout en haut. Puis, ce sera à la FIA et aux équipes de faire en sorte qu’il y ait de la constance dans les règlements sportifs de la F1.

Ontdek het op Google Play