Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Hamilton sacré aux États-Unis ? 'C'est mieux qu'au Mexique !'
WK2022
Hülkenberg entre dans la phase "hardcore" de sa préparation pour 2023
Horner l'affirme : personne n'est meilleur que Verstappen
Norris : McLaren a mérité de perdre face à Alpine
Hamilton prêt à "s'adapter" à l'agressivité de Verstappen l'an prochain
Button impressionné par Mercedes : "Ils sont 3e et parlent de très mauvais résultat !"
Hill s'attend à ce que Vettel revienne en Formule 1 : "Ce n'étaient pas des adieux"
Gasly revient sur son passage chez Red Bull : "Ce qui devait arriver est arrivé"
Wolff l'affirme : "Huit titres d'affilée, ce n'est plus possible"
Ferrari aurait désigné le successeur de Binotto "au sein de sa propre équipe"
Aston Martin envisage les options d'Alonso
Ocon : "C'est bien qu'Alonso s'en aille" et quitte Alpine
Ces statistiques que vous ne connaissez pas encore à propos de la saison 2022
Verstappen dénonce des messages menaçants : "Je pense que ça va vraiment trop loin"
Ocon rêve de défier Verstappen : "Tout faire pour combler l'écart"
Hamilton sacré aux États-Unis ? 'C'est mieux qu'au Mexique !'

Hamilton sacré aux États-Unis ? 'C'est mieux qu'au Mexique !'

Actualités F1

Hamilton sacré aux États-Unis ? 'C'est mieux qu'au Mexique !'

Hamilton sacré aux États-Unis ? 'C'est mieux qu'au Mexique !'

Lewis Hamilton ne cache pas sa préférence : il préférerait être titré Champion du monde à Austin ce week-end, plutôt que l'avoir été dimanche dernier à Mexico.

En 2017 et 2018, Lewis Hamilton avait décroché ses quatrième et cinquième couronnes mondiales au Mexique sans même monter sur le fabuleux podium du Foro Sol (9e en 2017, 4e en 2018).

Cette année, il a remporté la course et a fêté ça dignement, devenant au passage le premier pilote à grimper sur le podium en compagnie de sa monture. En revanche, en raison de la troisième place de son coéquipier Valtteri Bottas, le Britannique n'a pas (encore) été sacré champion.

"Je préfère que ça se passe ainsi", a réagi le principal intéressé. "Les dernières fois, nous avions remporté le titre ici, mais j’avais fini bien loin en course. Dans ces cas-là, vous voyez quelqu’un d’autre sur le podium en train de célébrer la victoire alors que vous êtes champion, donc vous êtes un peu en conflit intérieur. Vous vous dites que vous auriez dû mieux faire en course, mais vous venez en même temps de boucler l’ensemble du travail."

"Mais cette année, je savais que ce serait peu probable d'être sacré au Mexique, parce que Valtteri pilote vraiment bien. Donc je voulais juste aborder les courses les unes après les autres pour tenter de remporter celle-ci. Et en fait, le ressenti est peut-être meilleur que lors des années précédentes."

Désormais, Hamilton peut se contenter de la huitième place (en cas de victoire et de meilleur tour de Bottas) pour être titré aux États-Unis, un lieu de référence pour lui... en plus d'un tracé, Austin, sur lequel il a déjà largement marqué les esprits, puisqu'il a remporté 5 des 7 éditions déjà disputées dans le Texas.

"Je n'y ai pas encore trop pensé, le Royaume-Uni reste le plus important pour moi, mais c'est vrai que ma notoriété augmente du côté américain. [...] C'est un pays que j'apprécie, qui est différent. Quant à Austin, ce n'est pas Silverstone, ce n'est pas non plus Mexico avec ce public si incroyable, mais c'est un circuit absolument fantastique, que j'apprécie énormément."

Ontdek het op Google Play