Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Verstappen n'a clairement pas montré le bon exemple...

Verstappen n'a clairement pas montré le bon exemple...

Actualités F1

Verstappen n'a clairement pas montré le bon exemple...

Verstappen n'a clairement pas montré le bon exemple...

Le pilote Red Bull n'a pas manqué de se faire remarquer lors des qualifications du Grand Prix du Mexique. D'abord en bien, mais ce fut ensuite nettement moins glorieux...

Verstappen a-t-il montré le mauvais exemple hier, juste après les qualifications à Mexico ? Une chose semble en tout cas certaine : le Néerlandais ne s'est pas illustré qu'en piste, et aurait sans doute mieux fait de s'abstenir.

Car s'il avait décroché la pole position devant les Ferrari, Verstappen est ensuite apparu à l'interview très sûr de lui, déclarant non sans une certaine fierté qu'il n'avait pas ralenti en apercevant les drapeaux jaunes brandis suite au crash de Valtteri Bottas.

Selon lui, l'enjeu des qualifications était le plus important, en plus du fait "qu'un pilote de course est parfaitement capable de juger du potentiel danger en piste".

Red Bull a défendu la cause de son pilote en précisant que l'information du crash de Bottas n'était pas parvenue sur le volant de Verstappen, qui ne pouvait donc avoir la confirmation visuelle - au volant - de la présence de drapeaux jaunes.

L'argument n'a pas tenu devant les commissaires de la FIA, qui ont estimé que le pilote était en mesure d'apercevoir de façon claire et nette à la fois les drapeaux physiques brandis, ainsi les nombreuses traces laissées par l'accident de Bottas en piste et aux abords.

En conférence de presse, Verstappen a enfoncé le clou, assurant qu'il savait ce qu'il faisait. Mais le règlement est le règlement, et la FIA ne badine pas avec la sécurité. Elle a donc logiquement pénalisé le protégé de Red Bull, qui se trouve quatrième sur la grille de départ de la course.

"Ce qui importe, c’est le drapeau en piste"; rappelle Jacques Villeneuve, Champion du monde 1997 et consultant de Canal+. "Tout le reste n’est qu’une aide. La première règle que l’on apprend, c’est qu’il faut respecter et obéir aux drapeaux."

"Je pense qu’il a donné le mauvais exemple, oui. Et pas seulement pour des raisons de sécurité. Il était en pole et n’a pas réfléchi. Ce n’était pas très intelligent."

Ontdek het op Google Play