Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Qualifications chamboulées : Brawn tente de calmer les pilotes

Qualifications chamboulées : Brawn tente de calmer les pilotes

Actualités F1

Qualifications chamboulées : Brawn tente de calmer les pilotes

Qualifications chamboulées : Brawn tente de calmer les pilotes

Les pilotes ont mal réagi à l'idée d'introduire des courses qualificatives : le directeur sportif de la F1 réagit et tente de calmer le jeu, mais reste ferme sur le fond de la proposition.

En 2021, le format des qualifications pourrait évoluer via l'introduction de courses qualificatives, en lieu et place du fonctionnement actuel (Q1-Q2-Q3). Serait alors employé le principe de grille inversée : le leader du championnat s'élancerait bon dernier, tandis que le dernier serait en pole position le samedi.

S'il ne s'agit pour l'instant que d'un projet, ce format - qui pourrait être testé lors de plusieurs Grands Prix dès 2020 -, n'a pas manqué de faire réagir les pilotes. À eux deux, Lewis Hamilton et Sebastian Vettel ont qualifié l'idée de "connerie", "décidée par des gens qui ne savent vraiment pas de quoi ils parlent"... Ambiance.

Vettel : Changer le format des qualifications ? 'Quelle connerie !'Lire plus

Ross Brawn a ainsi réagi, en tentant de minimiser les éventuels impacts négatifs du nouveau principe de qualifications. Mais, sur le fond, le discours ne change pas et la F1 semble bien décidée à tenter de nouvelles choses.

"Dernièrement, j’ai lu certains commentaires de pilotes concernant l’idée de rendre le format des qualifications plus spectaculaire. Pour essayer de clarifier la situation et éviter toute mauvaise interprétation, il y a des discussions en cours, concernant la possibilité d’expérimenter, dès 2020, des changements au format de qualifications, dans le but de rendre un week-end de Grand Prix un peu moins prévisible", a-t-il débuté.

"J'insiste sur le terme 'expérimenter', parce que c’est de cela qu’il s’agit - un petit échantillon afin de donner une direction pour l'avenir. Nous avons tout à fait conscience du fait que le format actuel des qualifications est excitant et spectaculaire mais, ce qui est aussi important est de s’assurer que la course, le moment fort du week-end, soit aussi bon que possible."

"Aujourd'hui, nous savons pertinemment que peu importe le nombre de simulations entreprises, rien ne vaut la réalité de la piste. La F1, les équipes et la FIA étudient donc la possibilité de revoir le format pour un petit nombre d’événements dès l'an prochain. Les règlements sportif et technique seront stables, c'est ainsi le moment idéal pour évaluer de nouvelles idées."

"Aucune décision n’a été encore prise car nous finalisons tous les détails, mais les retours reçus sont en majorité positifs. Je comprends l'inquiétude des puristes, mais nous ne devrions pas avoir peur de mener une expérimentation, autrement, nous ne progresserons jamais."

"Nous ne voulons pas le changement pour le changement ; nous voulons faire progresser notre sport. C’est comme le développement d’une monoplace : si vous restez inactif, vous risquez de reculer."

Ontdek het op Google Play