Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Ferrari et Mercedes s'inquiètent de la fiabilité à Monza

Ferrari et Mercedes s'inquiètent de la fiabilité à Monza

Actualités F1

Ferrari et Mercedes s'inquiètent de la fiabilité à Monza

Ferrari et Mercedes s'inquiètent de la fiabilité à Monza

Les différentes pannes connues par les monoplaces à moteurs Mercedes et Ferrari lors du Grand Prix de Belgique inquiètent les deux motoristes à l'approche du Grand Prix d'Italie.

Pour sa rentrée des classes, la Formule 1 a fait cap sur deux circuits poussant le moteur dans ses retranchements : Spa-Francorchamps et Monza. Ces deux tracés proposent de très longues lignes droites, le pourcentage de pleine charge se retrouvant ainsi considérablement augmenté.

Et ces deux circuits ultra-rapides pourraient compromettre les plans de Mercedes et Ferrari. Les deux constructeurs fournissent des V6 pour quatre écuries, deux chacun, et ont dû faire face à de multiples pannes lors du week-end spadois.

Deux moteurs Mercedes sont tombés en panne en Belgique après l'introduction d'une évolution : la Racing Point de Sergio Pérez et la Williams de Robert Kubica. Toto Wolff, directeur de Mercedes n'a, pour l'instant, aucune explication à fournir.

"Ça n'a pas été un bon week-end", déplore Wolff. "Nous n'avons pas pris pas de risques pendant la course. Mais ce n'était pas une situation confortable. Les pannes semblaient différentes. Pour le moment, elle ne sont pas analysées ou expliquées."

Ferrari introduira une nouvelle évolution moteur à MonzaLire plus

Et ces casses moteur n'ont pas épargné Ferrari également. L'Alfa Romeo d'Antonio Giovinazzi, équipée de la "Spec 3" en Belgique, a rendu l'âme pendant les qualifications. De quoi nourrir les inquiétudes de la Scuderia, qui roulera pour la première fois avec cette troisième spécification moteur à Monza.

"Nous devons analyser ce qu'il s'est passé parce que l'une de ces pannes devrait être dues à quelque chose de facilement détectable", déclare Mattia Binotto à Motorsport.com. "Le moteur sera rapatrié à Maranello lundi. Nous devons d'abord le démonter pour comprendre. Nous avons quelques jours pour réagir. Mais oui, ça nous préoccupe."

Ontdek het op Google Play