Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Monza assure son avenir en F1

Monza assure son avenir en F1

Actualités F1

Monza assure son avenir en F1

Monza assure son avenir en F1

C'est officiel : Monza prolonge son aventure en Formule 1. Le Grand Prix d'Italie sera présent au calendrier jusqu'en 2024.

Le précédent contrat du Grand Prix d'Italie arrivait à terme à la fin de la saison 2019. En danger suite aux arrivées successives du Vietnam et des Pays-Bas en 2020, les organisateurs de la course à Monza ont mené d'intenses négociations pour conserver le Grand Prix au calendrier de la catégorie reine.

Monza espère officialiser son nouveau contrat en juilletLire plus

Si un accord aurait été trouvé dès le mois de mai, l'officialisation ne s'est faite que quatre mois plus tard. Monza conserve donc sa place au calendrier pour cinq ans de plus, soit jusqu'à la fin de la saison 2024.

La nouvelle a été annoncée ce mercredi, lors d’un événement organisé sur la Piazza del Duomo de Milan pour célébrer le 90e anniversaire de Ferrari ainsi que la 90e édition du GP d'Italie.

L'Autodromo Nazionale de Monza détient un impressionnant record de longévité en Formule 1 puisque le circuit était déjà présent au calendrier en 1950, première édition du championnat du monde, et il a accueilli le plus de courses de toute l'histoire de la discipline.

"C'est l'un des quatre Grands Prix qui faisaient partie de la saison 1950 et qui figure encore au calendrier. Avec le Grand Prix de Grande-Bretagne, c'est le seul Grand Prix à n'avoir jamais quitté le calendrier depuis", commente Chase Carey, président de la F1.

Monza s'est absenté du calendrier lors d'une seule saison, en 1980, lorsque d'importants travaux de rénovations ont été réalisés pour améliorer la sécurité en piste. C'était Imola qui avait alors hérité du label "Grand Prix d'Italie".

"Histoire, vitesse et passion. Ce sont les mots que les fans de sport automobile associent avec Monza", poursuit Carey. "L'ambiance est unique, notamment avec ce podium distinctif. Cet accord de cinq ans signifie qu'une autre partie du puzzle du futur de la Formule 1 est désormais résolue."

Ontdek het op Google Play