Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Accident d'Hubert : La FIA ouvre une enquête

Accident d'Hubert : La FIA ouvre une enquête

Actualités F1

Accident d'Hubert : La FIA ouvre une enquête

Accident d'Hubert : La FIA ouvre une enquête

Peu après l'accident ayant coûté la vie à Anthoine Hubert, samedi à Spa Francorchamps, la FIA a décidé d'ouvrir une enquête.

Pour la première fois depuis l'accident de Jules Bianchi, lors du Grand Prix du Japon 2014, une discipline sanctionnée par la FIA a de nouveau perdu un pilote.

Victime d'un malheureux concours de circonstances, Anthoine Hubert s'est retrouvé immobilisé au milieu de la piste au sommet du Raidillon lors de la course d'ouverture de Formule 2. Lancé à pleine vitesse, Juan Manuel Correa n'est pas parvenu à éviter le Français.

La mort d'Hubert et l'hospitalisation de Correa pousse la FIA à ouvrir une enquête sur cet événement. Cela devrait permettre à la Fédération de tirer des conclusions et prendre des mesures nécessaires, a précisé Michael Masi, directeur de course de F1.

"Il y a une enquête qui a débuté [samedi]", précise-t-il. "La FIA, avec notre département technique, notre département sécurité, et tous les différents départements, a ouvert une enquête immédiatement."

Masi poursuit : "La FIA travaillera avec le RACB [Royal Automobile Club de Belgique, ndlr] et les autorités. Je ne crois pas que l'on définira une quelconque durée pour ça. Nous mènerons le processus pour une enquête entière et complète, comme la FIA le fait avec tous les incidents graves, que ce soit sur circuit, en rallye ou ailleurs. Cela concernera tous les aspects de l'incident."

La zone de dégagement asphaltée se situant au sommet du Raidillon est au centre des discussions. Même s'il fait partie de la zone de sortie des stands lors des courses d'endurance, comme le rappelle Masi, ce dégagement permet également aux pilotes de rester pied au plancher lorsque ces derniers quittent la piste.

"Je ne pense pas que [ce dégagement] soit une inquiétude pour l'avenir", estime le directeur de course. "Je pense que c'est quelque chose qu'il faut analyser pour chaque circuit, avec ses propres circonstances. Ce n'est pas un mauvais dégagement. C'est en fait la voie de sortie pour l'autre pitlane, donc je ne crois pas que l'on puisse généraliser comme ça."

Ontdek het op Google Play