Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Pagenaud : Comparer la F1 à l'IndyCar revient à 'comparer le football au cricket'

Pagenaud : Comparer la F1 à l'IndyCar revient à 'comparer le football au cricket'

Actualités F1

Pagenaud : Comparer la F1 à l'IndyCar revient à 'comparer le football au cricket'

Pagenaud : Comparer la F1 à l'IndyCar revient à 'comparer le football au cricket'

Le champion 2016 d'IndyCar ne souhaite pas comparer le championnat américain de monoplaces à la Formule 1.

Invité par Renault à assister au Grand Prix de Hongrie de Formule 1, Simon Pagenaud a reçu le privilège d'agiter le drapeau à damiers au vainqueur de la course, Lewis Hamilton.

Le vainqueur des 500 Miles d'Indianapolis 2019 s'est exilé aux États-Unis depuis 2006, en disputant des courses de ChampCar puis d'IndyCar après la fusion de 2008.

Indy 500 (VIDÉOS) : Pagenaud s'arrache et remporte la course !Lire plus

"La F1 est très sophistiquée, c’est un marché très différent, ce n’est pas le même sport. C’est comme comparer le football au cricket", commente le Français lorsque Racer.com lui demande de comparer les deux disciplines automobiles.

Même s'il refuse toute comparaison, le pilote Penske n'a pas caché sa fascination concernant l'aspect technologique des monoplaces de F1.

"L’aérodynamique des F1 est absolument incroyable", s'émerveille Pagenaud. "J’adore les petites ailettes ici et là, le travail de Red Bull sur les pontons - presque sculptés - pour que l’air s'écoule jusqu’aux radiateurs. Les voitures sont rapides, l'adhérence est telle que l'on jurerait qu’elles sont sur des rails."

Mais Pagenaud trouve aussi des ressemblances entre F1 et IndyCar, notamment sous le capot moteur. En 2022, la discipline américaine adoptera également une motorisation hybride, comme en catégorie reine.

"Quand la Mercedes de Lewis Hamilton est arrivée sur la grille, j’ai cru entendre mon IndyCar ! Le son est le même", rapporte-t-il. "Vous pouvez un peu plus entendre le turbo sur une F1 mais le bruit ne m’a pas surpris."

"[L'hybridation] fait partie de l’évolution du sport auto, que l’on parle d’IndyCar ou de F1. Parce que c’est l’évolution de la technologie. Des moteurs plus petits, des turbos, vont toujours faire moins de bruit qu’un V12 sans turbo. Il faut vivre avec son temps et faire avec."

Ontdek het op Google Play