Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Marko compare Verstappen à Senna et croit au titre mondial

Marko compare Verstappen à Senna et croit au titre mondial

Actualités F1

Marko compare Verstappen à Senna et croit au titre mondial

Marko compare Verstappen à Senna et croit au titre mondial

L'homme fort du clan Red Bull estime que son pilote peut désormais viser le titre mondial 2019, étant donné son niveau de jeu.

Si Max Verstappen compte 63 points de retard sur Lewis Hamilton au moment où la mi-saison vient d'être franchie, cela n'empêche pas le consultant de Red Bull Racing, Helmut Marko, d'estimer son pilote capable de combler cet écart.

Le Néerlandais vient de remporter deux des trois dernières courses, tandis que Mercedes et Hamilton furent fébriles à leur tour en Autriche et en Allemagne. Par voie de conséquence, le dirigeant autrichien n'écarte aucune possibilité, à l'heure où le #33 vient de reprendre 24 unités d'un coup au quintuple Champion du monde et champion en titre.

Et cela sans compter le niveau de pilotage de Verstappen, que Marko compare désormais... à Senna.

Podium '100% Red Bull' : Verstappen, Vettel et Kvyat félicitent Marko avec humourLire plus

"Max a de nouveau piloté de façon sensationnelle lors du dernier Grand Prix !" a déclaré le mentor des pilotes du giron. "Il a commis une erreur, un tête-à-queue, mais il l’a maîtrisé et il est remonté. C’était du style de Senna, rien de moins."

"Quand il a eu la voie libre, Max a été plus rapide que n’importe qui. Nos arrêts au stand ont été optimums, notre seule erreur a été de lui passer des médiums au lieu des tendres à un moment. Mais c’était compréhensible, dans ce chaos, on voulait tenter d’aller jusqu’à la fin de la course."

"Quant au titre, disons que... Je sais que j’en ai parlé avant l’Allemagne. J’y crois encore un peu plus maintenant. Ou disons que je l’exclus un peu moins. Max a repris 24 points à Lewis sur cette seule course. Il en reste encore 63."

"Certains circuits nous seront favorables, comme la Hongrie qui arrive. Mais Max a aussi prouvé qu’en rythme de course, il pouvait dépasser Mercedes et Ferrari lorsque nous n'étions pas trop loin en performance pure le samedi."

"En Angleterre, il aurait pu finir deuxième s’il n’avait pas été bloqué par Leclerc si longtemps puis percuté par Vettel. Et à Hockenheim, on a pu voir que Mercedes pouvait commettre des erreurs sous la pression."

Ontdek het op Google Play