Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Ocon était 'chaud' pour remplacer Hamilton à Hockenheim

Ocon était 'chaud' pour remplacer Hamilton à Hockenheim

Actualités F1

Ocon était 'chaud' pour remplacer Hamilton à Hockenheim

Ocon était 'chaud' pour remplacer Hamilton à Hockenheim

Malade, Lewis Hamilton a bien failli déclarer forfait pour le Grand Prix d'Allemagne.

C'est à la toute dernière minute qu'Esteban Ocon, pilote de réserve officiel de l'écurie Mercedes, a appris qu'il allait peut-être remplacer Lewis Hamilton au volant de la W10 à Hockenheim.

À l'issue des qualifications, le quintuple Champion du monde a révélé qu'il subissait un état grippal avec lequel il tentait de composer au mieux. Mais samedi matin, il s'en est fallu de peu pour que le Britannique renonce.

"Il était 11h40 quand j'ai appris cela !" a expliqué Ocon à L'Équipe, alors que la troisième séance d'essais libres débutait à 12 heures. "J'étais prêt, j'étais chaud ! J'ai commencé à préparer toutes mes affaires. Dan (Williams, son préparateur physique) s'est changé et m'a rejoint immédiatement."

Même si Hamilton a finalement pris le volant de sa monture, le pilote français a confié qu'il ne s'était pas senti déçu.

"Non, c’était beaucoup trop tôt : on ne m’a jamais dit que j’allais rouler. L'équipe m'a simplement demandé de me tenir prêt, c’est tout ! J'étais à l'écoute, je me tenais prêt pour cette séance. Après, pour l’échauffement, j’aurais eu les 15, 20 minutes nécessaires pour changer de pédalier [et de baquet]."

Wolff évoque Ocon : 'Le placer dans la Mercedes serait très intéressant !'Lire plus

"C’était comme d’habitude. On ne m’a pas dit : "C’est ta chance". J’ai juste été averti que Lewis ne tenait pas la grande forme."

Samedi matin, Ocon n'était pas forcément très frais non plus, car il sortait d'une nuit de simulateur en Angleterre et venait de rejoindre Hockenheim, comme il le fait lors de chaque Grand Prix européen.

"Le travail fourni cette année est énorme. Je suis tout le temps parti. J’ai dormi une heure cette nuit après avoir bouclé mes 200 tours au simulateur. J’ai aussi remplacé Lewis à l’opération [marketing] Petronas ainsi qu'à la séance d’autographes. Je n’ai eu que cinq minutes pour déjeuner. Je ne regrette rien de cette vie de fou car j’ai faim de revenir. Et je vais tout faire pour que ça arrive."

Ontdek het op Google Play