Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Alonso était très, très proche de rejoindre Red Bull
WK2022
Ces moments où Leclerc a perdu le championnat 2022
Alpine définit ses attentes par rapport à Gasly
Madrid veut la F1 mais Domenicali n'est pas encore convaincu
Brown, patron de McLaren, insiste : "Red Bull a triché"
Williams gagne son procès contre ROKiT et reçoit 30 millions d'euros
Russell : Ma défaite à Sakhir en 2020 ? "Une bénédiction !"
Aston Martin confirme : la marque ne deviendra pas motoriste en 2026
Leclerc prévient : Je serai "plus dur" en piste avec Verstappen en 2023
Le Portugal pour remplacer la Chine : réponse dans quelques jours !
Horner clarifie le retour de Ricciardo chez Red Bull
Ricciardo conseille à Piastri de ne pas mettre la barre trop haut en 2023
Rookie en 2023, Sargeant fera des erreurs chez Williams - Capito
Schumacher - "J'ai l'impression d'avoir fait du bon travail"
F1 2023 : Quel circuit devrait remplacer le Grand Prix de Chine ?
Alonso était très, très proche de rejoindre Red Bull

Alonso était très, très proche de rejoindre Red Bull

Actualités F1

Alonso était très, très proche de rejoindre Red Bull

Alonso était très, très proche de rejoindre Red Bull

Red Bull révèle à quel point Alonso était proche de rejoindre l'écurie autrichienne.

Selon le directeur technique Adrian Newey, Fernando Alonso était "très proche" de rejoindre Red Bull Racing dans le passé, où il aurait été associé à Sebastian Vettel.

Fin 2018, l'Espagnol annonçait quitter la Formule 1 après 17 années passées au plus haut niveau, et deux sacres mondiaux. Aujourd'hui, même s'il affirme vouloir consacrer son énergie à d'autres défis dans le sport automobile, il est régulièrement associé à un retour dans la catégorie reine.

Dans le passé, les rumeurs le concernant étaient déjà nombreuses : Alonso a souvent été lié à Mercedes, à Ferrari, à McLaren, mais également à Red Bull, qui a constitué une option solide à l'époque où il ne parvenait pas à décrocher le titre avec la Scuderia.

"Cela aurait été comme Ayrton [Senna] et Alain [Prost]", a confié Newey à Esquire, en faisant référence au duo Alonso-Vettel qui aurait été formé chez Red Bull.

"Cela n'est malheureusement jamais arrivé, mais ce fut très proche de se produire ! Je pense que nous aurions connu de grands succès ensemble, mais ça n'a pas fonctionné. Sans doute en partie car Red Bull tient à suivre la politique de développement de ses jeunes pilotes."

"Nous nous étions rencontrés à quelques reprises, et nous avions même entamé des négociations en Autriche. La signature était proche, mais elle n'est jamais arrivée."

Cela aurait-il changé le cours de la carrière d'Alonso, lui qui a souvent effectué les mauvais choix de carrière ? C'est fort possible, mais Newey préfère souligner la capacité du champion à briller alors qu'il était au volant d'une voiture moins compétitive.

"Il semble avoir eu de la malchance concernant les choix qu'il a faits, mais chaque fois que nous lui avons parlé, il s'est montré très sympathique."

"Au-delà de cela, les capacités de Fernando sont très grandes et il parvient très souvent à être plus fort que son matériel ne le permet. Je pense que c’est la marque d’un grand pilote : cette capacité à se démarquer, même sans avoir une excellente voiture."

Ontdek het op Google Play