Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Marko : La F1 est trop physique pour les femmes

Marko : La F1 est trop physique pour les femmes

Actualités F1

Marko : La F1 est trop physique pour les femmes

Marko : La F1 est trop physique pour les femmes

Le consultant de Red Bull Racing relance le débat malgré lui, et son opinion ne manquera pas de susciter des réactions...

Helmut Marko, conseiller de Red Bull Motorsport, est connu pour ses avis tranchés et le plus souvent exprimés sans détour. Cette fois, il estime que les femmes pilotes ne sont pas capables de disputer une course de Formule 1 en raison des capacités physiques requises. Il doute également que la gent féminine soit capable de faire preuve d'agressivité dans les duels roue contre roue.

Depuis deux ou trois ans, le débat fait rage quant à la place des femmes au plus haut niveau du sport automobile. L'année dernière, Carmen Jorda, ex-pilote d'essai de l'écurie Renault, avait déclaré que la F1 était peut-être trop exigeante pour les femmes et qu'elles devraient davantage songer à la Formule E, monoplace qu'elle venait de tester.

Wolff se moque de Marko... en compagnie des Verstappen !Lire plus

Elle s'était alors attiré les foudres de nombreux observateurs, tant du côté masculin que féminin. Depuis lors, les W Series ont été créées - un championnat 100% féminin -, tandis que Tatiana Calderon a signé en Formule 2 et continue d'être pilote d'essai chez Alfa Romeo.

Mais Marko relance le débat, en se rangeant du côté de Jorda : "Si vous pilotez à 300 km/h et que vous avez à vous battre roue contre roue, il faut faire preuve d'agressivité dans une situation assez brutale, et je doute que cela soit dans la nature des femmes", a-t-il déclaré à Kleine Zeitung.

"En F1, il faut être dans une forme physique optimale. Par exemple, dans l'ancienne courbe Gösser sur le Red Bull Ring, vous subissez une force de 4G. On parle donc d'exigences physiques énormes, et c'est peut-être trop difficile et trop pénible pour les femmes."

Marko : Pour l'instant, Albon est la 'surprise' de la saisonLire plus

"Le freinage est maintenant assisté électroniquement, mais il faut quand même beaucoup de force pour cela. Vous subissez également une température allant de 40 à 50 degrés à l'intérieur du cockpit. La chaleur est éreintante, nous avons vu les meilleurs pilotes sur le point de s'effondrer à Singapour, et je pense donc que le combat physique est trop dur [pour les femmes]."

Poursuivant sur sa lancée, Marko se lance enfin dans l'exercice périlleux de la comparaison avec un autre sport, rappelant qu'en tennis, les femmes ne sont pas autorisées à affronter les hommes : "En tennis, pourquoi ne voyons-nous pas Serena Williams face à Novak Djokovic ?"

Ontdek het op Google Play