Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Ferrari a sauvé le moteur de Leclerc
WK2022
Hill s'attend à ce que Vettel revienne en Formule 1 : "Ce n'étaient pas des adieux"
Gasly revient sur son passage chez Red Bull : "Ce qui devait arriver est arrivé"
Wolff l'affirme : "Huit titres d'affilée, ce n'est plus possible"
Ferrari aurait désigné le successeur de Binotto "au sein de sa propre équipe"
Aston Martin envisage les options d'Alonso
Ocon : "C'est bien qu'Alonso s'en aille" et quitte Alpine
Ces statistiques que vous ne connaissez pas encore à propos de la saison 2022
Verstappen dénonce des messages menaçants : "Je pense que ça va vraiment trop loin"
Ocon rêve de défier Verstappen : "Tout faire pour combler l'écart"
Verstappen prêt à se lancer dans une bagarre pour le titre à six !
Mercedes explique l'échec du pari d'Hamilton à Abu Dhabi
Sainz révèle les consignes de Ferrari à Abu Dhabi
Voici l'action de l'année en F1 selon la FIA
Wolff est convaincu que Mercedes évitera la crise connue par Red Bull et Ferrari
Ferrari a sauvé le moteur de Leclerc

Ferrari a sauvé le moteur de Leclerc

Actualités F1

Ferrari a sauvé le moteur de Leclerc

Ferrari a sauvé le moteur de Leclerc

Aucun composant de l'unité de puissance concernée ne devra être remplacé.

Malheureuse victime d'un souci moteur à dix tours à peine du drapeau à damier à Bahreïn, Charles Leclerc a pu se consoler en montant sur son premier podium, ajoutant également dans son escarcelle le point du meilleur tour.

Mais le Monégasque peut aussi se réjouir : après analyse de l'unité de puissance Ferrari à Maranello, il apparaît qu'aucune pièce majeure ne nécessite d'être remplacée.

Leclerc a-t-il ignoré des consignes à Bahreïn ?Lire plus

La Scuderia prévoit maintenant un ultime test, lors des premiers essais libres du prochain Grand Prix de Chine, la semaine prochaine. S'il s'avère concluant, cela signifiera que l'équipe n'aura pas à puiser dans le nombre très limité de composants moteur autorisés cette saison.

Pour rappel, seulement trois moteurs sont autorisés sur l'année ; un chiffre qui est même réduit à deux pour les batteries et les MGU-K. À Bahreïn, l'unité de puissance du jeune pilote Ferrari aurait été affectée par un problème avec l'injecteur d'un cylindre, lequel peut bien être remplacé sans impacter le quota d'éléments autorisés.

Reste aux ingénieurs moteur de Maranello à comprendre pourquoi cet injecteur a failli, afin que ni Leclerc, ni Vettel ne subissent la même mésaventure à l'avenir.

Ontdek het op Google Play