close global

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
  • ES-MX
  • FR
Ricciardo confirme qu'il a atteint un état de burnout

Ricciardo confirme qu'il a atteint un état de burnout

Actualités F1

Ricciardo confirme qu'il a atteint un état de burnout

Ricciardo confirme qu'il a atteint un état de burnout

Le pilote australien se sent fragile sur le plan mental en ce moment.

Empêché de voir sa famille durant toute la crise Covid, Daniel Ricciardo a été fragilisé et la situation a empiré lorsqu'il a constaté qu'il ne parvenait pas à être performant chez McLaren.

De son propre aveu, il s'est ensuite acharné en compagnie des ingénieurs de l'équipe de Woking afin d'améliorer la situation, passant tous les détails possibles au peigne fin. En vain.

Le sourire de l'Australien a perdu de son brillant et McLaren a mis fin prématurément à son contrat. En 2023, Ricciardo sera pilote de réserve et de développement de son ancienne équipe, Red Bull.

Mais il le confirme aujourd'hui : sa priorité est de se sentir mieux et, après avoir vécu un état similaire au burnout, son désir de courir n'est plus une priorité.

"Je suis toujours en mode vacances en ce moment", a déclaré le vainqueur de 8 Grands Prix. "Pour le moment, je ne cherche pas à faire quoi que ce soit de manière sérieuse ou compétitive."

"J'ai besoin de prendre du temps sur le plan mental. Il est clair que j'adore la compétition, c'est un truc formidable. Mais c'est aussi énormément de travail."

Red Bull veut faire rouler Ricciardo pour savoir où il en est !Lire plus

"J'aurai peut-être l'occasion de courir quelque part cette année mais si je dois m'impliquer, il faudra que ce soit dans quelque chose qui me tente vraiment, qui m'amuse."

"Je ne veux pas qu'il soit question d'autre chose que ça cette année. 2023 constitue une opportunité pour moi : celle d'aborder les choses de façon plus légère, plus détendue. Et j'en ai besoin."

"Je ne ferai donc rien cette année qui me mette une forte pression, ou qui ne me donnerait pas suffisamment de plaisir. Ce n'est pas le chemin que je dois suivre."

"Je me sens mieux mais je sais ce dont j'ai besoin. Je n'envie pas les pilotes titulaires, je suis vraiment content de changer de rythme. J'irai à Melbourne pour le Grand Prix et je me ferai une idée précise de mon état d'esprit vis-à-vis du manque de la compétition."

Ontdek het op Google Play