fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
Officiel : Miami et la F1 ont signé un accord de principe pour 2021 !

Officiel : Miami et la F1 ont signé un accord de principe pour 2021 !

Actualités


Officiel : Miami et la F1 ont signé un accord de principe pour 2021 !

Officiel : Miami et la F1 ont signé un accord de principe pour 2021 !

Fumée blanche ! La F1 et Miami ont enfin trouvé un accord de principe pour la tenue d'un Grand Prix en Floride, après de longs mois de négociations et plusieurs échecs.

C'était dans l'air, mais la prudence était de mise étant donné les échecs précédents. Le site du Hard Rock Stadium et ses environs pourrait bien accueillir la seconde course de F1 disputée sur le sol américain, et ce dès 2021.

Enfin, Liberty Media et les propriétaires du stade ont signé un accord, rapporte le Miami Herald. La franchise de football américain des Miami Dolphins, propriétaire du stade, a confirmé l'information avant que la F1 ne l'officialise. La course pourrait avoir lieu en mai 2021.

"Nous sommes ravis d’annoncer que la Formule 1 et le Hard Rock Stadium ont trouvé un accord de principe pour organiser le premier Grand Prix de Miami de Formule 1 de l’histoire, autour du Hard Rock Stadium", ont déclaré dans un communiqué commun Tom Garfinkel, PDG des Dolphins, et Sean Bratches, directeur commercial de la F1.

"Avec un impact [touristique] annuel estimé à plus de 400 millions de dollars, et 35 000 chambres d’hôtel occupées, le Grand Prix de Miami sera un mastodonte économique pour le Sud de la Floride, et ce une fois par an."

Et Garfinkel d'ajouter : "Nous sommes reconnaissants envers nos fans, envers les élus et l’industrie du tourisme locale pour leur patience et leur soutien au fil de ce processus. Nous avons hâte d’amener la plus grande compétition automobile au monde dans l’une des régions les plus iconiques et les plus glamours."

Auparavant, un accord de principe similaire avait été trouvé pour la tenue d'une course en front de mer, avant que les riverains ne fassent valoir leurs droits pour annuler cet accord.

La prudence est donc de mise, notamment parce que le monde politique semble réfractaire au projet : la directrice du district de Miami Gardens, Barbara Jordan, a ouvertement marqué sa désapprobation à la tenue de cette course, avant d'être rejointe par l'actuel maire, Oliver Gilbert.

Il faut également s'attendre à ce que les riverains réagissent de nouveau car, même s'il s'agit cette fois d'organiser un Grand Prix dans le nord de la ville (comté de Miami-Dade), le trafic en serait fortement impacté et les habitants de la zone ne devraient pas tarder à réagir.

Les organisateurs potentiels de l'épreuve jouent donc la carte des retombées économiques, lesquelles pourraient en effet être immenses puisque comparables à la tenue du Super Bowl !

"Accueillir la course sur le site du stade limite le travail qui doit être fait dans les axes publics, ce qui signifie qu’il y aurait peu de perturbations pour les habitants des alentours ainsi que pour les commerces durant la préparation de la course", a également avancé Bratches au nom de la F1.

Ontdek het op Google Play