fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
Renault l'affirme : la quatrième place demeure l'objectif numéro 1

Renault l'affirme : la quatrième place demeure l'objectif numéro 1

Actualités


Renault l'affirme : la quatrième place demeure l'objectif numéro 1

Renault l'affirme : la quatrième place demeure l'objectif numéro 1

Même si McLaren possède encore une belle avance, Renault n'a pas renoncé à la quatrième place du championnat des constructeurs.

Les deux dernières courses ont sans doute inversé la tendance : avant le Grand Prix de Belgique, beaucoup pensaient que la quatrième place de McLaren au championnat cette année était quasiment acquise.

Mais depuis la reprise - et surtout à Monza -, Renault a repris sa marche vers l'avant, là où McLaren a rencontré de nombreux soucis, souvent liés... au moteur Renault. L'équipe au losange a ainsi infligé un 26-1 aux hommes de Woking, pour désormais pointer à 18 unités seulement.

Plus de la moitié de l'écart a donc été comblé en deux week-ends, ce qui donne évidemment des idées à Renault, qui veut aller chercher la quatrième place aujourd'hui occupée par son client moteur.

Le directeur de l'écurie Renault, Cyril Abiteboul, estime l'objectif réaliste et revient également sur les difficultés éprouvées par son équipe cette année.

"Lors d’un certain nombre d’occasions, nous aurions pu obtenir un bon résultat et ça n’est pas arrivé pour des raisons variées - qui étaient parfois de notre propre fait, parfois non. En Italie, rien n’est allé contre nous", constate le Français.

"C’était un résultat mérité. Il est vraiment juste de dire que le travail réalisé sur l’unité de puissance se voit très clairement. Nous avons été compétitifs à Montréal, à Spa, à Monza. La preuve est nette."

"Les faiblesses de notre voiture sont toujours là. C’est pourquoi je ne suis pas démesurément heureux, parce que je sais que nous connaîtrons encore des moments difficiles cette saison. C’est juste la preuve de nos forces ont été clairement exposées à Monza."

"Le samedi en Italie, l’objectif était la quatrième place et, aujourd’hui, il demeure la quatrième place [au championnat]. Nous sommes à 18 points de McLaren, il reste sept courses - il faut donc reprendre un peu plus de trois points par course en moyenne. C’est complètement faisable."

"Sur un certain nombre de pistes, ils seront plus rapides que nous, c’est un fait. Et sur d’autres pistes, nous serons plus rapides qu’eux. Donc il faut juste être capable de faire ce que nous n’avons pu réaliser jusqu’à présent, sauf à Monza : quand nous sommes plus rapides, il faut marquer plus de points."

Ontdek het op Google Play