fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
Häkkinen prédit une 'potentielle tension' entre Leclerc et Vettel

Häkkinen prédit une 'potentielle tension' entre Leclerc et Vettel

Actualités


Häkkinen prédit une 'potentielle tension' entre Leclerc et Vettel

Häkkinen prédit une 'potentielle tension' entre Leclerc et Vettel

Selon le double champion du monde finlandais, le Grand Prix d'Italie pourrait avoir un impact conséquent sur la relation entre Charles Leclerc et Sebastian Vettel au sein de la Scuderia Ferrari.

Ferrari : Vettel sera notre priorité dès le début de saisonLire plus

Lorsque Charles Leclerc a été titularisé au côté de Sebastian Vettel, fin 2018, la hiérarchie était très claire à Maranello : en tant que quadruple champion du monde et pilote plus expérimenté, Vettel était le fer de lance de la Scuderia.

Toutefois, cela fait maintenant sept courses que Leclerc devance son équipier en qualifications. En course, le Monégasque compte désormais deux victoires, les deux courses remportées par une Ferrari cette saison. Des récentes performances qui éclipsent celles de Vettel.

Pour Mika Häkkinen, cela ne fait aucun doute. La montée en puissance de Leclerc pourrait nuire à la relation entretenue avec Vettel dans l'équipe.

"Mattia Binotto a maintenant une situation où son pilote numéro 1, Sebastian Vettel, est en train d’être battu par le jeune pilote numéro 2. Et cela pourrait potentiellement créer de la tension", estime le Finlandais.

Une "tension" qui est déjà apparue lors des qualifications du Grand Prix d'Italie. Sur un circuit où l'aspiration joue un rôle majeur, Leclerc a bénéficié de l'aspiration de son équipier pour signer la pole position. Toutefois, le Monégasque n'a pas rendu la pareille dans le second relais.

"Au vu de la situation chez Ferrari, je pense que les qualifications furent même un moment plus important que la course, pour ce qui concerne l’équilibre entre les deux pilotes", poursuit Häkkinen. "En Q3, Charles a bénéficié de l’aspiration de Sebastian pour obtenir la pole et il était supposé rendre la pareille lors du dernier relais."

"Sauf que Charles n’a pas offert cette aspiration à Sebastian. Car avec les huit autres pilotes, les pilotes Ferrari ont réussi à s’emmêler les pinceaux avec le chrono. Sebastian Vettel n’était pas heureux, et je suis sûr qu’il y a eu des conversations directes à ce sujet au sein de l’équipe."

Le lendemain, la course de Vettel a viré à la catastrophe lorsque l'Allemand est parti en tête à queue dans les premiers tours avant d'écoper d'un stop and go pour avoir percuté Lance Stroll.

"Vettel est un pilote très mature et en tant que quadruple champion du monde, il saura que durant une carrière, les bonnes périodes alternent avec les mauvaises. Sa course fut bien mauvaise à Monza. Il n’a pas même pu soutenir Leclerc quand les deux Mercedes ont chassé la Ferrari", déplore l'ancien pilote McLaren.

"Je suis sûr que Vettel réalisera que Leclerc a fait un travail brillant, et que c’est à son tour de restaurer sa réputation en remportant, bientôt, une victoire."

Ontdek het op Google Play