fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
Les coupures du moteur Honda provoquées par un système FIA

Les coupures du moteur Honda provoquées par un système FIA

Actualités


Les coupures du moteur Honda provoquées par un système FIA

Les coupures du moteur Honda provoquées par un système FIA

Honda a enfin trouvé la raison des coupures moteur intempestives subies par Max Verstappen en Belgique et en Italie.

À Spa-Francorchamps, pour la rentrée des classes de la Formule 1, Verstappen s'est souvent plaint d'un manque de puissance de son moteur V6 hybride. Un problème qui s'est répété à Monza malgré l'installation d'un moteur neuf et mis à jour.

Après enquête de Honda, il s'avère que le responsable de ces coupures est le système de la FIA utilisé pour vérifier l'absence de contrôle de traction sur les monoplaces.

Depuis 2008, les aides telles que le Traction Control sont interdites et la FIA oblige les écuries à utiliser un système permettant de détecter si celui-ci est activé sur une voiture.

Verstappen : Red Bull était aussi rapide que Ferrari et Mercedes à MonzaLire plus

"Ce n'est pas simple car le filtre de la FIA est activé", explique Toyoharu Tanabe, directeur technique de Honda F1, à Motorsport.com. "Nous allons y réfléchir. Il y a un risque que ça se reproduise."

Lors des qualifications du Grand Prix d'Italie, Verstappen a escaladé brutalement l'un des vibreurs du premier virage, provocant une hausse des tours moteur. Dans ce genre de scénario, le mode de protection de l'unité de puissance de Honda s'active pour réduire le couple moteur afin de ne pas endommager le bloc. Pensant que le mode s'était enclenché pour prévenir tout patinage des roues, le système de la FIA s'est activé à son tour.

"C'est difficile mais nous essaierons d'analyser exactement ce qui s'est passé pour voir s'il y a une manière d'éviter cette situation", conclut Tanabe.

Ontdek het op Google Play