fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
Pourquoi Leclerc n'a pas été pénalisé à Monza

Pourquoi Leclerc n'a pas été pénalisé à Monza

Actualités


Pourquoi Leclerc n'a pas été pénalisé à Monza

Pourquoi Leclerc n'a pas été pénalisé à Monza

Le règlement en vigueur est désormais utilisé sous toutes ses formes.

Le directeur de la FIA, Michael Masi, a déclaré que l'absence de contact direct entre Charles Leclerc et Lewis Hamilton était à l'origine de l'hésitation des commissaires sportifs quant à la possibilité de sanctionner ou non le pilote Ferrari.

Ce dimanche à Monza, Leclerc a poussé Hamilton en dehors des limites de la piste à l'approche de la deuxième chicane du tracé italien, la Mercedes étant contrainte d'emprunter l'échappatoire afin d'éviter l'accident.

Plutôt que punir le Monégasque via une pénalité de cinq secondes, les commissaires ont préféré brandir à la Ferrari #16 le drapeau noir et blanc, qui sert à nouveau de carton jaune pour les pilotes.

De son côté, Hamilton s'est plaint que Leclerc ne lui ait pas laissé suffisamment de place - soit une largeur de voiture - alors qu'il tentait de le doubler. Masi a expliqué que cette règle était toujours bien en vigueur, tout en prenant le soin de détailler la décision du collège des commissaires.

"Les règles restent en vigueur en ce qui concerne la largeur de la voiture", a-t-il déclaré à Sky Sports. "Il est assez évident ici que Charles ait serré Lewis et que, conformément à ce qui s'est passé le week-end dernier à Spa avec Pierre Gasly, la voiture #16 s'est vue brandir le drapeau noir et blanc pour ce mouvement de trop en pleine zone de freinage."

"S'il y avait eu un contact résultant de cette bagarre, nous l'aurions examinée un peu plus en détail. Mais là, nous assumons cette philosophie de course, qui consiste à laisser les pilotes se battre, après que les équipes et les pilotes l'aient réclamé. Nous emploierons davantage ce drapeau à leur demande."

Ontdek het op Google Play