fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
Wolff : Ferrari était plus fort, mais les commissaires...

Wolff : Ferrari était plus fort, mais les commissaires...

Actualités


Wolff : Ferrari était plus fort, mais les commissaires...

Wolff : Ferrari était plus fort, mais les commissaires...

Le directeur de l'écurie Mercedes semble avoir du mal à digérer les écarts de conduite de Leclerc ce dimanche, à Monza.

Charles Leclerc aurait-il dû être pénalisé lors du Grand Prix d'Italie pour avoir forcé la Mercedes de Lewis Hamilton à quitter les limites de la piste ? Seul un drapeau noir en blanc faisant office de carton jaune lui a été brandi, ce qui est logiquement mal passé dans le clan Mercedes.

Selon Toto Wolff, le fait qu'il s'agissait de la course à domicile de Ferrari n'est pas étranger à la clémence des commissaires sportifs : "Charles a remporté une course dure mais brillante", a débuté l'Autrichien. "Ferrari avait la meilleure voiture, le meilleur package, nous avons jeté nos deux gars dans la bataille et ce n’était pas suffisant."

"Je pense que le pilotage de Charles était un peu au-delà de la limite. Mais comment voulez-vous lui donner une pénalité à Monza ? Nous aurions eu des émeutes !"

"Plus sérieusement, il y a tout de même un souci. Nous voulons voir des courses viriles, mais à quel point faut-il être clément ? Charles aurait pu recevoir une pénalité pour avoir forcé Lewis à sortir des limites de la piste, personne n'aurait été scandalisé. Il l’a poussé en dehors de la piste, il n'y aucun doute là-dessus."

Ontdek het op Google Play