fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
Les pilotes Mercedes 'déçus' après le GP d'Italie

Les pilotes Mercedes 'déçus' après le GP d'Italie

Actualités


Les pilotes Mercedes 'déçus' après le GP d'Italie

Les pilotes Mercedes 'déçus' après le GP d'Italie

Incapables de se défaire de la Ferrari de Charles Leclerc, Valtteri Bottas et Lewis Hamilton ont du mal à cacher leur frustration à l'arrivée du Grand Prix d'Italie.

Pour la première fois depuis 2013, une Mercedes ne s'impose pas en Italie. Charles Leclerc est parvenu à repousser les attaques de Bottas et Hamilton pendant plus de 50 tours pour remporter le deuxième Grand Prix de F1 de sa carrière.

Leclerc et Ferrari s'imposent et enflamment les tifosi à Monza ! (VIDÉOS)Lire plus

Bénéficiant de pneus plus tendres et moins usés que ceux du Monégasque, Valtteri Bottas a eu "plusieurs opportunités" de dépassement, de son propre aveu. Toutefois, le Finlandais manquait de vitesse de pointe pour tenter toute manœuvre dans les ultimes kilomètres de course.

"Je pense que notre stratégie était bonne. Nous avons eu plusieurs opportunités sur la fin", déclare Bottas. "Je suis déçu. J'ai tout donné pour rattraper [Leclerc]. Il n'y avait aucune ouverture. Dès que je me rapprochais, je bloquais mes roues à cause du manque d'appui aérodynamique."

"[Les Ferrari] sont tellement rapides en ligne droite également. Je pense que nous n'aurions pas pu faire mieux aujourd'hui", reconnaît le Finlandais. "C'était très difficile. Nous avons tout tenté, même avec les cartographies moteur. Ce n'était pas suffisant."

Hamilton était le premier poursuivant de Leclerc avant une erreur en fin de course, offrant la deuxième place sur un plateau à son équipier. Selon Britannique, il y a du pain sur la planche en vue du prochain Grand Prix, à Singapour.

"Aujourd'hui, ce n'était pas une course parfaite", déplore Hamilton. "Je pense que nous devons nous améliorer sur les réglages et je dois m'améliorer. Nous allons nous concentrer sur cela lors de la prochaine course."

Avant cette erreur en piste, le pilote Mercedes est parvenu à se rapprocher suffisamment de Leclerc pour tenter un dépassement. Toutefois, le Monégasque a fait preuve de sang-froid avec une défense virile.

"[Leclerc] a fait du bon travail, nous lui avons mis beaucoup de pression, Valtteri et moi", poursuit le quintuple champion du monde. "J'ai fait du mieux que je pouvais mais en le suivant de si près pendant si longtemps, mes pneus ont rendu l'âme."

"[Ferrari] était beaucoup plus rapide en ligne droite donc même en nous rapprochant, nous n'aurions pas pu dépasser. Ce n'était pas notre jour mais cela reste un bon résultat pour l'équipe. Nous prenons de l'avance sur Ferrari au championnat Constructeurs et c'est tout ce qui compte."

Au classement général, Mercedes a passé le cap de 500 points. L'écurie allemande compte désormais 154 points d'avance sur la Scuderia.

Ontdek het op Google Play