fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
Malgré les meilleurs temps, Ferrari 'se méfie' à Monza

Malgré les meilleurs temps, Ferrari 'se méfie' à Monza

Actualités


Malgré les meilleurs temps, Ferrari 'se méfie' à Monza

Malgré les meilleurs temps, Ferrari 'se méfie' à Monza

À domicile, la Scuderia Ferrari termine en tête des deux premières séances d'essais libres du Grand Prix d'Italie.

L'évolution moteur apportée par l'écurie italienne à Monza semble porter ses fruits. Après sa victoire en Belgique le week-end dernier, Charles Leclerc s'offre les deux meilleurs temps des deux premières séances d'essais.

"C’est une bonne journée pour moi, pour Ferrari. Deux fois en tête, c’est bien", commente Leclerc au terme de cette première journée.

EL2 (VIDÉOS) : Leclerc résiste au retour des MercedesLire plus

En revanche, le Monégasque jette un coup d’œil inquiet derrière lui. Données perdantes à Spa, les Mercedes ont tenu le rythme des Ferrari jusque dans le dernier tour de course. Et selon Leclerc, les flèches d'argent pourraient bien remettre le couvert ce dimanche grâce à leurs longs relais compétitifs.

"Mais je crois que ça semble meilleur sur le papier qu'en vrai parce que les Mercedes sont très, très fortes sur les longs relais", note le Monégasque. "Peut-être sur les relais à vide aussi. En essais libres 2, Lewis [Hamilton] et Valtteri [Bottas] n’ont pas eu l'opportunité de signer un bon tour quand les conditions étaient les meilleures."

"Alors je me méfie, ils devraient être très forts demain aussi. Nous semblons finalement un peu moins forts qu’à Spa. Nous devons analyser ça et faire du bon travail ce soir pour demain."

En retrait en Belgique, Sebastian Vettel n'est toujours pas à l'aise à bord de sa SF90 au soir de cette première journée : "Nous pouvons trouver plus de performance en touchant un peu aux réglages. Je ne suis pas encore totalement à l’aise et en confiance."

Le quadruple champion du monde surveille également Mercedes de près. Malgré le net avantage de Ferrari en lignes droites, et sur un circuit essentiellement composé de celles-ci, Vettel ne se donne pas favori pour autant.

"C’est vrai que nos rivaux sont rapides, les Mercedes ne dorment pas. Je ne sais pas qui a dit que nous serions favoris sur le papier mais nous n’avons pas eu le même papier !", plaisante-t-il. "Il y a du travail parce qu’il y a plus de vitesse à trouver, c’est certain. Demain, les conditions seront différentes et les performances devraient évoluer aussi."

Ontdek het op Google Play