fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
Vers une augmentation des contrôles des limites de la piste ?

Vers une augmentation des contrôles des limites de la piste ?

Actualités


Vers une augmentation des contrôles des limites de la piste ?

Vers une augmentation des contrôles des limites de la piste ?

L'utilisation de capteurs électroniques pour définir les limites de la piste en Belgique pourrait pousser la FIA à utiliser davantage ce système en Grand Prix à l'avenir.

Au fil des saisons, les zones de dégagement asphaltées se sont multipliées sur les circuits de Formule 1. S'il permet au pilote de ne pas payer au prix fort une sortie de piste, l'asphalte est également une invitation à poser les roues en-dehors des limites pour gagner quelques précieux centièmes de seconde lors d'un tour rapide.

Or le week-end dernier, à Spa-Francorchamps, la FIA a décidé de se montrer plus sévère concernant ces abus. Plusieurs capteurs électroniques ont été placés au sommet du Raidillon, dont les dégagements sont asphaltés, afin de détecter lorsqu'un pilote roule au-delà des limites.

Ce système semble avoir satisfait la FIA ainsi que Michael Masi, le directeur de course de la catégorie reine. Ce dernier révèle que ce système devrait être utilisé dans d'autres virages et sur des circuits différents à l'avenir.

"Nous prévoyons d'utiliser [ce système] dans d'autres endroits, potentiellement à des fins différentes", explique Masi. "Il y a des solutions différentes pour des zones différentes, tout dépend du style du virage. Je pense qu'en Formule 1, personne ne l'a déclenché de tout le week-end [à Spa-Francorchamps]."

"Je pense que nous devons ajouter plus de capteurs électroniques parce que cela semble pousser [les pilotes] à ne pas s'approcher de la limite !"

Lors du week-end du Grand Prix de Belgique, les temps des pilotes étaient systématiquement effacés lorsque les capteurs avaient détectés une sortie de piste dans le Raidillon. En course, un message était envoyé aux écuries incriminées pour chaque infraction.

Toutefois, la FIA s'autorise un certain degré de flexibilité si ce système venait à se généraliser sur les circuits.

"Je ne dirais pas qu'il y a une solution unique qui convienne partout. Mais je dirais qu'il s'agit d'analyser les choses sur chaque circuit et en fonction des circonstances", conclut Masi.

Ontdek het op Google Play