fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
Red Bull prend un 'pari de 10 millions d'euros' avec Albon !

Red Bull prend un 'pari de 10 millions d'euros' avec Albon !

Actualités


Red Bull prend un 'pari de 10 millions d'euros' avec Albon !

Red Bull prend un 'pari de 10 millions d'euros' avec Albon !

Voici pourquoi, en réalité, l'écurie Red Bull risque gros en misant sur Albon.

Outre le fait que, sportivement, il soit risqué de miser en la personne d'Albon sur un pilote qui n'a disputé que douze courses en Formule 1, Red Bull Racing prend également un risque financier à hauteur de dix millions d'euros.

Pourquoi l'échange Pierre Gasly - Alexander Albon comporte-t-il ce risque financier ? C'est en réalité lié aux primes qui seront distribuées en fin de saison. Une équipe qui termine en très bonne position au championnat des constructeurs voit son statut au sein de la discipline rehaussé, ce qui est logiquement accompagné d'un important bonus.

Mais si Red Bull termine troisième et ne parvient pas à viser une deuxième place qui, sur le plan de la performance, semble envisageable, le budget 2020 de l'écurie autrichienne sera logiquement moins important qu'il n'aurait pu l'être. Sauf si, d'aventure, un sponsor comme Aston Martin venait à investir davantage.

Quel rapport y a-t-il avec la promotion d'Albon au sein de l'équipe ? C'est simple : il est clair qu'à lui seul, Max Verstappen ne peut concurrencer à la fois Sebastian Vettel et Charles Leclerc pour tenter de décrocher la deuxième place du classement constructeurs. Il a donc besoin d'un coéquipier solide, qui rapporte des points de façon régulière, lors de chaque week-end de course.

Or, si Gasly s'est fait battre à plate couture par le Néerlandais, il n'en reste pas moins qu'il a engrangé de précieuses unités au volant de la RB15. Les choses sont donc claires : si Red Bull vise la seconde place, il faut qu'Albon fasse mieux que le Français.

La tâche ne s'annonce pas simple pour l'Anglo-Thaïlandais : il manque d'expérience, va prendre le volant d'une voiture dans laquelle il n'a jamais roulé, entouré par des ingénieurs et des mécaniciens qui lui sont également inconnus. Il lui faudra sans doute s'habituer, mais la structure dirigée par Christian Horner n'en a pas vraiment le temps...

Si Albon joue sa place pour 2020, Red Bull joue quant à elle une partie de ses finances. Et là où Gasly représentait une certitude de points, la situation semble pour l'instant moins évidente concernant son remplaçant.

RaceFans indique ainsi que si Red Bull ne parvenait à décrocher que la troisième place, le bonus financier engrangé serait à hauteur de 89 millions d'euros. En revanche, si Albon se familiarise rapidement à sa nouvelle monture et inscrit suffisamment de points pour que son équipe batte Ferrari et s'installe à la deuxième place, Milton Keynes recevrait alors un chèque de 99 millions d'euros. Voilà pourquoi Albon est aussi nommé 'le pari de 10 millions'.

Ontdek het op Google Play