fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
McLaren veut réduire de moitié l'écart avec les équipes de pointe en 2020

McLaren veut réduire de moitié l'écart avec les équipes de pointe en 2020

Actualités


McLaren veut réduire de moitié l'écart avec les équipes de pointe en 2020

McLaren veut réduire de moitié l'écart avec les équipes de pointe en 2020

Revigorée, l'écurie de Woking songe déjà clairement à la saison prochaine.

Quatrième du championnat des constructeurs, McLaren ne s'attendait peut-être pas à pareille fête en cette saison 2019.

Mais, profitant des difficultés rencontrées par Renault et Haas - les deux équipes qui l'avaient devancée en 2018 -, l'écurie britannique peut également compter sur une MCL34 bien plus cohérente que sa devancière et sur un Carlos Sainz (très) solide cette année.

Dès lors, l'ambition gagne peu à peu les rangs à Woking, au quartier-général de McLaren. Le nouveau directeur technique, James Key, va bientôt se concentrer à 100% sur la monoplace de 2020, saison lors de laquelle l'équipe visera mieux encore, avec pour objectif ambitieux de commencer à réduire l'écart les séparant des trois écuries de pointes que sont Mercedes, Ferrrari et Red Bull.

"Comme toutes les autres équipes, nous allons devoir déterminer à quel moment précis nous basculerons tout notre programme sur 2020", a déclaré le directeur d'équipe, Andreas Seidl.

"Les performances récentes, y compris sur des pistes assez lentes comme la Hongrie, nous confortent dans notre décision de nous concentrer assez rapidement sur la MCL35. Même si nous avons un nouveau directeur technique, nous n'allons pas envisager de grande révolution [pour cette voiture]."

"En revanche, notre objectif sera de réduire de moitié environ l'écart existant entre nous et les écuries de pointe. Il reste aujourd'hui important, entre une seconde et une seconde et demi, en fonction des circuits. Nous voudrions ne plus concéder que cinq à sept dixièmes aux meilleurs l'an prochain."

"James [Key] a pu lancer un concept initial assez tôt, je suis optimiste quant au fait que l'on parvienne à progresser. Mais je suis aussi réaliste : l’écart avec Mercedes, Red Bull et Ferrari reste trop important pour viser mieux que de le réduire."

Ontdek het op Google Play