fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
Marko : Red Bull devait 'réagir et donner sa chance à Albon'

Marko : Red Bull devait 'réagir et donner sa chance à Albon'

Actualités


Marko : Red Bull devait 'réagir et donner sa chance à Albon'

Marko : Red Bull devait 'réagir et donner sa chance à Albon'

Le mentor de l'entité Red Bull s'exprime pour la première fois depuis l'annonce de l'échange Gasly-Albon.

Lundi, Red Bull annonçait à la surprise générale le remplacement immédiat de Pierre Gasly par Alexander Albon au volant de la RB15, tandis que le Français était rétrogradé chez Toro Rosso.

Le consultant de Red Bull Motorsports, Helmut Marko, qui avait pourtant confirmé à plusieurs reprises que ses duos de pilotes resteraient inchangés jusqu'en fin de saison, explique qu'il leur fallait réagir et estime que le pilote thaïlandais mérite à présent de recevoir sa chance.

Après seulement douze Grands Prix courus en F1, voici Albon propulsé dans une voiture capable de jouer la victoire ou, à tout le moins, le podium. Son patron en attend logiquement beaucoup, et le remplaçant de Gasly a maintenant neuf courses pour convaincre.

"Sincèrement, Alex a réalisé un superbe début de saison", débute Marko. "Il a tiré le maximum de la Toro Rosso. Pierre a quant à lui rencontré beaucoup de problèmes dans le trafic. Il a perdu beaucoup de places et, visiblement, il a du mal à dépasser."

"Nous devions donc réagir et donner sa chance à Alex pour le reste de la saison. Pierre va retourner chez Toro Rosso, puis nous évaluerons de nouveau la situation afin de déterminer qui sera le coéquipier de Max [Verstappen] la saison prochaine."

Même si le dirigeant autrichien précise encore que Albon a "toutes les qualités requises", la pression sera grande sur lui, car les attentes de Red Bull - qui a remporté deux des quatre dernières courses disputées - seront importantes. La RB15 fut, ces derniers temps, la deuxième meilleure voiture du plateau, et l'écurie de Milton Keynes n'a pas l'intention de s'arrêter en si bon chemin.

"Cette année, nous avons conçu une monoplace avec un peu moins d’appuis, parce que nous avions sous-estimé les progrès que Honda pouvaient faire", poursuit Marko. "Nous ne nous attendions pas à disposer d'un moteur aussi puissant."

"Nous avons maintenant corrigé le tir, nous sommes plus proches de Mercedes et clairement plus rapides que Ferrari. Je pense que nous serons compétitifs partout lors de la seconde moitié de saison."

Ontdek het op Google Play