fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
Bilan mi-saison : Haas, le calice jusqu'à la lie ?

Bilan mi-saison : Haas, le calice jusqu'à la lie ?

Actualités


Bilan mi-saison : Haas, le calice jusqu'à la lie ?

Bilan mi-saison : Haas, le calice jusqu'à la lie ?

La rédaction française de GPFans.com vous propose ses bilans de mi-saison.

HAAS

Constructeurs
9e ; 26 points
Meilleur résultat : 6e, GP d'Australie

Pilotes
Kevin Magnussen : 13e ; 18 points (meilleur résultat : 6e, GP d'Australie)
Romain Grosjean : 17e ; 8 points (meilleur résultat : 7e, GP d'Allemagne)

L'avis d'Olivier Guillaume, rédacteur en chef :

Comme d'habitude, la Haas fut performante dès l'ouverture de la saison à Melbourne. Mais, depuis lors, la saison 2019 s'est peu à peu transformée en cauchemar pour l'écurie américaine, en proie au doute à tous les étages.

En piste, la VF-19 a régressé, les évolutions introduites n'apportant pas grand-chose de plus que de la confusion dans la tête des ingénieurs et des pilotes. Magnussen et Grosjean sont eux plus que confus, et leurs duels à répétition ont fini par forcer Günther Steiner à recourir aux consignes d'équipe... avant d'envisager, sans doute, de modifier son line-up en vue de 2020.

Ajoutez à cela des soucis - et beaucoup de critiques - avec et envers les pneumatiques fournis par Pirelli et, bien sûr, la saga du sponsor-titre, Rich Energy. N'en jetez plus, la coupe est pleine : le terme "sérénité" a provisoirement disparu du vocabulaire de l'équipe.

Bilan mi-saison : Williams, le noble combatLire plus

Reste à voir si chaque problème trouvera sa solution durant la seconde partie de saison, ou si Haas boira le calice jusqu'à la lie. Quoi qu'il en soit, quelques changements devront être opérés au cours des prochains mois. Pour l'heure, Haas occupe une piètre neuvième position, alors qu'elle avait conclu l'exercice 2018 à la cinquième place du classement...

L'avis d'Aurélien Attard, rédacteur :

C’est le plus gros point d’interrogation de cette saison. La monoplace de l’écurie américaine régresse au fil des courses dans l’incompréhension générale. Au volant de la version 'Melbourne' depuis quelques courses, Romain Grosjean fait mieux que son équipier Kevin Magnussen, qui bénéficie pourtant de toutes les évolutions.

Le fonctionnement des pneumatiques Pirelli semble être la cause de tous ces maux, toutefois le comportement des deux pilotes Haas en piste n’aide pas l’écurie à progresser. Par trois fois, Grosjean et Magnussen sont entrés en contact cette saison, les deux se rejetant perpétuellement la faute. Les nerfs de Günther Steiner sont mis à rude épreuve...

Aujourd’hui, l’écurie ne peut pas progresser en conservant son duo de pilotes. Magnussen est beaucoup trop agressif en piste et Grosjean est en fin de cycle. Pour Haas, l’important est de se concentrer sur 2020. Et pour les pilotes, l’important est de finir devant l’autre au classement général.

Ontdek het op Google Play