fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
McLaren en IndyCar : non, Brown n'a pas oublié Alonso

McLaren en IndyCar : non, Brown n'a pas oublié Alonso

Actualités


McLaren en IndyCar : non, Brown n'a pas oublié Alonso

McLaren en IndyCar : non, Brown n'a pas oublié Alonso

McLaren a confirmé son engagement mais la question des pilotes se pose maintenant, et Zak Brown n'a pas l'intention de laisser Alonso de côté...

Quarante ans après avoir quitté la discipline, McLaren a donc confirmé hier son retour en IndyCar lors de la saison 2020, grâce aux collaborations avec l'équipe Schmidt Peterson Motorsports et avec l'un de ses sponsors - également présent en F1 -, Arrow.

Le team Arrow McLaren Racing SP (pour Schmidt Peterson) engagera ainsi deux voitures, en passant du moteur Honda au bloc Chevrolet, avec qui McLaren avait déjà collaboré cette année à l'occasion des qualifications de l'Indy 500, lors desquelles Fernando Alonso avait échoué. Le programme sera dirigé par Gil de Ferran, bras droit du PDG de McLaren, Zak Brown, tandis que les propriétaires initiaux de l'équipe, Sam Schmidt et Ric Peterson, conserveront leurs rôles respectifs.

Mais si l'on connait la composition de l'équipe dirigeante, le duo de pilotes est quant à lui plus incertain. Alonso a déjà répété qu'il ne souhaitait pas disputer la saison entière - seuls les 500 Miles l'intéressent vraiment -, tandis que les têtes pensantes concernées désirent toutes conserver James Hinchcliffe.

Le souci potentiel : le pilote canadien est étroitement lié à Honda, et l'arrivée du moteur Chevrolet dans l'équipe aurait donc pu constituer un frein pour lui. Il a cependant déjà réagi en expliquant que si le motoriste japonais avait fait beaucoup pour lui, le retour de McLaren au sein de la discipline était prioritaire à ses yeux.

Hinchcliffe devrait donc être confirmé, mais aucun nom ne se dégage pour l'instant concernant le second baquet disponible. En revanche, Brown a admis que l'idée d'engager une troisième voiture pour l'Indy 500 et d'y placer Alonso, qui rêve toujours de la Triple Couronne, ne l'avait pas quitté.

"La porte est toujours ouverte pour Fernando", a-t-il déclaré. "Il fait partie de la famille, c’est un pilote McLaren sous contrat et, pour la première fois, il n’a pas un programme complet devant lui. Il est de toute évidence conscient de ce que nous faisons ici... Je le rencontrerai plus tard cette année pour que nous discutions de nos plans et des siens, et que nous puissions voir s’ils convergent."

Ontdek het op Google Play