fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
Dépité, Gasly veut tout analyser pour repartir du bon pied

Dépité, Gasly veut tout analyser pour repartir du bon pied

Actualités


Dépité, Gasly veut tout analyser pour repartir du bon pied

Dépité, Gasly veut tout analyser pour repartir du bon pied

Après un nouveau week-end difficile, Gasly préfère songer à la suite du championnat.

S'il avait subitement brillé à Silvertone, l'éclaircie fut de bien courte durée : à Hockenheim comme à Budapest, Pierre Gasly est de nouveau passé à côté de son sujet, tandis que son coéquipier triomphait sur le sol allemand et décrochait la pole position en Hongrie.

Sur le Hungaroring, le week-end n'avait pas si mal débuté pour le pilote français, qui était dans le coup vendredi à l'occasion des deux premières séances d'essais libres. La suite fut nettement plus compliquée, la Red Bull #10 concluant la course à une décevante sixième place, derrière la McLaren de Carlos Sainz.

"Je ne suis pas satisfait de ma course, c'était très difficile", a confié Gasly au moment de tirer le bilan. "Vendredi, tout s'est bien passé pour nous mais, après les essais libres 3, j'ai perdu beaucoup de vitesse."

"Les qualifications ont donc été difficiles, tout comme la course. J'ai aussi eu un mauvais départ, ce qui n'a pas facilité la tâche. J'ai ensuite attaqué autant que possible, mais j'ai glissé dans tous les sens et je me suis battu avec la voiture durant tout le Grand Prix. Il est temps de faire une pause, de tout analyser et de revenir plus fort en deuxième partie de saison."

Et son patron, Christian Horner, de tenir sensiblement le même discours : "C’était un week-end frustrant pour Pierre... Nous ne devrions pas nous battre contre des Sauber [Alfa Romeo] et des McLaren. Nous [Red Bull] avons besoin qu’il se batte contre des Ferrari et des Mercedes. Nous faisons tout ce que nous pouvons pour l’aider à y parvenir."

"Ne pas avoir deux voitures à l’avant nous coûte cher. Particulièrement au championnat constructeurs, où nous avons marqué le même nombre de points que Ferrari en Hongrie, sur un circuit où on aurait dû leur en reprendre..."

"Pierre doit maintenant prendre du temps durant la pause estivale, réfléchir à la première moitié de saison et en tirer les leçons avant la deuxième partie. C’est vital pour nous : si nous voulons avoir une chance de rattraper Ferrari, il faut qu’il finisse plus à l'avant de la course."

Durant la première partie de la saison 2019, Verstappen a en effet inscrit 181 points, contre 63 pour Gasly. Avant la reprise en Belgique, Red Bull possède 44 points de retard sur Ferrari, toujours deuxième au championnat des constructeurs.

Ontdek het op Google Play