fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
L'avenir de Bottas ne dépendra pas uniquement du GP de Hongrie

L'avenir de Bottas ne dépendra pas uniquement du GP de Hongrie

Actualités


L'avenir de Bottas ne dépendra pas uniquement du GP de Hongrie

L'avenir de Bottas ne dépendra pas uniquement du GP de Hongrie

Course à oublier pour Valtteri Bottas. Le pilote Mercedes a dû livrer bataille dans le ventre mou du peloton suite à un accident dans le premier tour.

Du changement de moteur lors des essais libres 1 au drapeau à damiers du Grand Prix de Hongrie, Valtteri Bottas aura connu un week-end fait de hauts et de bas. Le pilote Mercedes n'est pas parvenu à convertir son deuxième temps en qualifications en un bon résultat en course après un premier tour mouvementé.

"Et bien, c'était dur", confie le Finlandais à l'arrivée. "Je ne m'attendais vraiment pas à ça. Au premier virage, j'ai bloqué les roues, c'est de ma faute. J'ai essayé de freiner aussi tard et fort que possible. Je voulais faire l'extérieur à Max [Verstappen]."

Dépassé coup sur coup par son équipier Lewis Hamilton, Charles Leclerc et Sebastian Vettel, Bottas y a laissé des plumes, à savoir une partie de son aileron avant. Par la suite, un arrêt au stand précoce pour remplacer l'élément en question a réduit à néant les chances de podium de l'ancien pilote Williams.

"Le plat sur les pneus a provoqué du sous-virage dans le virage à gauche", analyse-t-il. "Cela a rendu le virage 3 difficile à négocier. Lewis [Hamilton] m'a doublé, Charles [Leclerc] m'a doublé et j'ai perdu une grosse partie de l'aileron avant."

Bottas réalise une très mauvaise opération en Hongrie. En accrochant les quatre points de la huitième place, le Finlandais est désormais sous la menace directe de Max Verstappen au classement général, les deux hommes étant séparés par sept unités.

Cela fait deux courses de suite où Bottas rend une copie passable. Toutefois, Toto Wolff a refusé de faire tout commentaire sur l'avenir du pilote dans l'écurie suite à cette nouvelle contre-performance.

"Je suis vraiment déçu pour lui parce qu'il était très motivé. Il voulait bien faire mais cela a mal tourné. Il a heurté Lewis et Charles. Je pense qu'il n'y a plus rien à espérer lorsque l'on sait que vous avez gâché votre course", déclare le directeur de Mercedes.

"Nous ne voulons pas faire dépendre cela d'une mauvaise journée. Il faut se pencher sur toutes les données et prendre en considération les nombreux facteurs qui parlent pour lui et contre lui. Je ne veux pas d'une discussion pour savoir s'il reste ou non, ce n'est pas correct. Il faut en discuter entre nous."

Ontdek het op Google Play