fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
Hamilton remercie Mercedes de l'obliger à se dépasser

Hamilton remercie Mercedes de l'obliger à se dépasser

Actualités


Hamilton remercie Mercedes de l'obliger à se dépasser

Hamilton remercie Mercedes de l'obliger à se dépasser

Ensemble, le quintuple Champion du monde et son équipe sont parvenus à battre Red Bull et Verstappen.

Troisième sur la grille, Lewis Hamilton est tout de même parvenu à remporter le Grand Prix de Hongrie pour la septième fois de sa carrière au plus haut niveau.

Le leader du championnat a tout d'abord pris le dessus sur son coéquipier Valtteri Bottas dès les premiers virages, avant de battre Max Verstappen en déposant la Red Bull lors du 67e des 70 tours à parcourir ce dimanche.

Hamilton a tout donné et doit également son succès au responsable de la stratégie de Mercedes, James Vowles (vu sur le podium), qui a osé tenter un pari risqué. Mais l'audace a été récompensée : le second arrêt du Britannique, qui a repassé des gommes mediums neuves, lui a permis de fondre sur Verstappen avant le dépasser à quelques kilomètres à peine du drapeau à damier.

"Je suis fatigué, ce qui est normal après une course, mais je suis reconnaissant envers l’équipe, qui continue à me pousser à la limite et à miser sur moi", a ainsi déclaré Hamilton juste après l'arrivée.

Car, de fait, la stratégie osée des Champions du monde n'aurait pu fonctionner sans un Hamilton à nouveau au sommet de son art, et qui a enchaîné un nombre impressionnant de tours à la limite afin de se donner une chance de l'emporter.

"Nous [Mercedes et moi] sommes ensemble depuis sept ans, mais chaque victoire est comme la première", a-t-il poursuivi, avant de revenir sur sa course. "Nous avons connu des problèmes de freins durant tout le week-end et j’étais un peu inquiet, mais j'ai beaucoup pratiqué le 'lift and coast' sur la moitié du tour afin de les préserver."

Évoquant son duel avec Verstappen et le pari de son équipe, il a également fait une nouvelle fois référence à Niki Lauda : "C’était difficile de passer, la défense [de Max] était bonne, et je ne savais pas si je pourrais rattraper cet écart de 19 secondes... J’ai gardé la tête baissée, j'y suis allé, chaque tour était un tour de qualifications. Je sais que si Niki avait été là aujourd’hui, il aurait tiré son chapeau [sa casquette] à toute l'équipe."

Ontdek het op Google Play