fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
Pénalisée à Hockenheim, Alfa Romeo confirme avoir fait appel

Pénalisée à Hockenheim, Alfa Romeo confirme avoir fait appel

Actualités


Pénalisée à Hockenheim, Alfa Romeo confirme avoir fait appel

Pénalisée à Hockenheim, Alfa Romeo confirme avoir fait appel

L'écurie italo-suisse voudrait récupérer les points perdus sur tapis vert.

Dimanche soir déjà, Alfa Romeo avait déclaré vouloir faire appel de la décision des commissaires sportifs, qui avaient sanctionné les deux voitures de Kimi Räikkönen et d'Antonio Giovinazzi de trente secondes de pénalité chacune, en raison d'un souci lié à l'utilisation de l'embrayage.

Alors qu'elles avaient terminé la course dans les points, les deux monoplaces avaient par conséquent être rétrogradées au douzième et treizième rangs, permettant ainsi à Lewis Hamilton d'empocher les deux points de la neuvième place, et à Robert Kubica d'ouvrir le compteur de l'écurie Williams.

Les Alfa Romeo pénalisées, Hamilton et Kubica entrent dans les pointsLire plus

Compte tenu des conditions de piste humide, la FIA avait estimé que le fonctionnement de l'embrayage avait procuré un avantage aux deux pilotes lors du départ de la course, car l'effet obtenu était proche de celui provoqué par un système d'anti-patinage.

"La situation est survenue pendant les tours que nous avons passés derrière la voiture de sécurité, avant le départ arrêté", avait contesté le directeur d'équipe, Fred Vasseur. "Nous avons été victimes d'un dysfonctionnement de l'embrayage, qui était hors de notre contrôle. Nous respectons le travail des commissaires, mais nous ferons appel de cette décision car nous pensons avoir les éléments et les preuves pour l'inverser."

Alfa Romeo avait alors 96 heures pour introduire une procédure en appel auprès de la FIA, ce que la structure a officiellement confirmé : "Alfa Romeo Racing a fait appel des décisions #56 et #57 des commissaires lors du Grand Prix d'Allemagne."

À présent, la FIA a le droit d'accepter ou de refuser la demande de l'écurie. Si elle accepte, le collège des commissaires devra analyser les éléments nouveaux apportés par Alfa Romeo, avant de réviser ou non la décision prise dimanche soir dernier.

Ontdek het op Google Play