fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
'Leclerc gère mieux la pression que Vettel !'

'Leclerc gère mieux la pression que Vettel !'

Actualités


'Leclerc gère mieux la pression que Vettel !'

'Leclerc gère mieux la pression que Vettel !'

Le directeur de l'écurie Alfa Romeo estime que la situation de Ferrari cette année est mieux gérée par Leclerc que par Vettel.

Fred Vasseur, directeur de l'écurie Alfa Romeo, est l'homme qui fut le premier témoin des débuts en Formule 1 de Charles Leclerc, en 2018.

Le Français connaît donc bien le jeune pilote Ferrari et, même s'il l'observe désormais d'un œil plus extérieur, il estime que Leclerc gère aujourd'hui mieux la pression exercée sur les pilotes Ferrari en raison de la domination de Mercedes sur la saison 2019.

Les Flèches d'Argent ont en effet remporté neuf des onze courses déjà disputées cette année, tandis que Max Verstappen et Red Bull ont triomphé en Autriche et en Allemagne, terrains de jeu où Mercedes a connu des difficultés diverses.

Même s'ils sont passés près à Bahreïn, au Canada ou encore en Autriche, les pilotes Ferrari n'ont pas encore gagné cette saison, ce qui ne fait bien sûr qu'accentuer la pression exercée par les fans et par les médias italiens.

Vettel devance actuellement Leclerc de 21 points au classement des pilotes, le Monégasque ayant renoncé chez lui, en Principauté, ainsi que lors du récent Grand Prix d'Allemagne. Dans les deux cas, il a commis des erreurs de jeunesse. Mais pour Vasseur, cela ne change rien : son ancien pilote gère mieux les événements que le quadruple Champion du monde à ses côtés.

"Je ne m'attendais pas à ce que Charles s'installe chez Ferrari aussi rapidement", a déclaré Vasseur à Canal+. "Tout semble un peu plus difficile pour Vettel. Les deux sont sous pression en raison de la domination de Mercedes, mais Leclerc s'en sort mieux."

"Charles a connu une excellente première moitié de saison. Bien sûr, tout n'a pas fonctionné à chaque instant, et il a notamment abandonné en Allemagne. Le week-end dernier, les choses ont également mal tourné pour les pilotes Mercedes. Les deux derniers virages étaient très glissants et beaucoup de pilotes y ont commis des erreurs."

"Mais dès le début du week-end, il [Leclerc] a semblé très rapide, il aurait pu jouer la pole [sans un problème de pression d'essence qui l'a privé de Q3]. Il s'est aussi montré très à l'aise lors des trois ou quatre courses précédentes."

Rien que dans l'exercice de la qualification, Leclerc a en effet dominé Vettel lors des quatre dernières manches du championnat.

Ontdek het op Google Play