fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
VIDÉOS : Verstappen remporte un GP d'Allemagne hallucinant !

VIDÉOS : Verstappen remporte un GP d'Allemagne hallucinant !

Actualités


VIDÉOS : Verstappen remporte un GP d'Allemagne hallucinant !

VIDÉOS : Verstappen remporte un GP d'Allemagne hallucinant !

Max Verstappen a remporté le Grand Prix d'Allemagne 2019, onzième manche du Championnat du monde. La pluie et les sorties de piste ont animé toute la course : Vettel termine deuxième, Kvyat, troisième !

Comme attendu, la pluie tombe sur Hockenheim au moment du départ, ce dimanche à 15h10 ! Il fait 21°C dans l'air, et les prévisions météo ne prévoient pas de franche amélioration durant la course...

Si la pluie est légère, la direction de course décide tout de même que plusieurs tours de formation sont nécessaires avant de lâcher la meute. Toutes les voitures sont bien entendu chaussées des pneus pluie.

Durant le troisième tour de formation, les deux pilotes de tête, Lewis Hamilton et Max Verstappen, réclament le départ réel de la course avec insistance... Le tour suivant, la direction de course annonce un départ arrêté, ce qui ravit la foule présente !

À l'extinction des feux, Verstappen loupe son départ, Bottas et Räikkönen le passent ! Derrière, Hülkenberg et Leclerc se montrent incisifs et se retrouvent cinquième et sixième. Au terme du deuxième tour, Vettel est déjà remonté en douzième position, tandis que Verstappen passe l'Alfa Romeo.

Le départ :

Sergio Pérez part à la faute quelques instants plus tard et la voiture de sécurité entre en piste. Vettel rentre immédiatement et chausse les pneus intermédiaires, tandis que Mercedes ordonne à Hamilton et Bottas d'en faire de même. Ils seront imités par une grande partie du peloton.

L'accident de Sergio Pérez :

Magnussen, qui ne s'est pas arrêté, se retrouve intercalé entre les Flèches d'Argent lorsque la voiture de sécurité s'efface, mais se fait immédiatement passé par Bottas et Verstappen avant d'être avalé par Leclerc et Hülkenberg. Gasly a quant à lui perdu beaucoup dans l'opération, entre un départ difficile et le passage par les stands : il est 14e après quinze tours, derrière la... Toro Rosso de Kvyat.

La casse moteur de Ricciardo :

La direction de course décide d'infliger une amende à Ferrari, qui a relâché Leclerc de façon imprudente dans la voie des stands. Juste après, le moteur Renault de la voiture de Ricciardo rend l'âme, tandis que Gasly passe enfin Kvyat. La voiture de sécurité virtuelle entre en action, et Ferrari décide de faire à nouveau rentrer Leclerc, dont les pneus semblent abîmés.

Probablement à cause de cette glissade :

Au 17e des 64 tours à parcourir, Verstappen part à son tour en glissade, impatient de passer Bottas. Le Néerlandais contrôle et reste proche du Finlandais. McLaren vit un dimanche plus compliqué : Sainz part en tête-à-queue et se retrouve 14e, juste derrière son coéquipier Norris.

La sortie de piste (sans dommages) de Sainz :

Petit à petit, les pneus intermédiaires commencent à s'user, car la piste s'assèche en de nombreux endroits. Magnussen est le premier à tenter de passer les pneus slicks (tendres), puis Vettel tente le même pari. Au 26e tour, Verstappen passe lui les mediums... avec peu de réussite, car il part à son tour en tête-à-queue ! Au moment où Bottas change ses pneus, Norris abandonne et Stroll part à la faute. La voiture de sécurité virtuelle intervient à nouveau : Leclerc passe les tendres, Hamilton s'apprête à en faire de même.

L'énorme tête-à-queue de Verstappen :

Alors deuxième de la course, Charles Leclerc part à la faute dans le dernier enchaînement ! Le Monégasque est très amer et hurle dans la radio, la déception est immense dans le clan des rouges. La voiture de sécurité entre en piste, et Vettel repasse les intermédiaires.

L'accident de Leclerc :

Juste avant de rentrer, Hamilton sort à son tour de la piste, juste à côté de Leclerc ! Le nez de la Mercedes est fort abîmé et le leader du championnat perd énormément de temps dans les stands. De plus, il est entré de façon erronée dans la voie des stands et les commissaires ouvrent une enquête.

La sortie de Hamilton :

L'erreur est confirmée : Hamilton écope d'une pénalité de cinq secondes. Déjà relégué au cinquième rang, il ne gagnera pas aujourd'hui. Quelques instants plus tard, une nouvelle investigation concerne le quintuple Champion du monde, qui aurait été trop lent sous régime de voiture de sécurité.

Verstappen occupe la tête après 40 tours, tandis que Bottas et Hamilton ont passé Hülkenberg pour prendre les deuxième et troisième places. Albon est alors cinquième, devant Sainz, Vettel, Gasly et Räikkönen, qui part à son tour à la faute dans ce fameux dernier enchaînement.

Quelques instants plus tard, Hülkenberg sort au même endroit et abandonne ! La voiture de sécurité intervient encore et le leader passe de nouveaux intermédiaires. Verstappen ressort juste devant les Mercedes.

L'accident de Hülkenberg :

Les pilotes sont libérés à la fin du 45e tour et la piste sèche de nouveau. Alors qu'il revient sur Hamilton, Albon perd tout le bénéfice de sa belle course et Sainz se retrouve quatrième. Les leaders rentrent encore et passent les tendres, ce qui bouleverse une nouvelle fois la hiérarchie. Hamilton purge sa pénalité et ressort douzième.

Au 51e tour, Verstappen mène devant Kvyat, Stroll, Bottas et Sainz ! Hamilton part en tête-à-queue au premier virage et semble boire le calice jusqu'à la lie, le voilà bon dernier... Derrière, les deux Haas se touchent, roue contre roue ! Décidément, ces deux-là ne s'arrêteront jamais.

Au 57e tour, Bottas part à la faute au premier virage et crashe sa Mercedes, c'est l'abandon ! La voiture de sécurité intervient encore, tandis que Hamilton passe par les stands pour la sixième fois. Chez Mercedes, la colère de Toto Wolff fait rage suite à l'accident de Bottas.

Le crash de Bottas :

Il reste cinq tours lorsque la course est relancée. Vettel prend la quatrième place à Sainz et vise le podium, lui qui était parti 20e. Deux tours plus tard, l'Allemand prend la troisième place et remonte sur Kvyat. Dans le même temps, Gasly touche Albon et abandonne lui aussi. Vettel passe Kvyat et prend la seconde place, la foule exulte !

Verstappen remporte une course totalement folle devant Vettel, Kvyat, Stroll et Sainz. Albon est sixième ; Räikkönen, Giovinazzi, Grosjean et Magnussen complètent le top 10. Le vainqueur du jour remporte également le point bonus du meilleur tour en course.

La joie de Kvyat :

Le classement final :

Ontdek het op Google Play