fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
Quatre autres présentations insolites en F1

Quatre autres présentations insolites en F1

Actualités


Quatre autres présentations insolites en F1

Quatre autres présentations insolites en F1

Découvrez dans cet article quatre présentations extravagantes en Formule 1 !

Les présentations F1 les plus marquantesLire plus

Deuxième article de notre série sur les présentations insolites de la F1. Après McLaren, BRM et BAR, retrouvez quatre présentations supplémentaires, toutes plus insolites les unes que les autres !

McLaren (2011)

En 2011, la structure de Woking dévoile sa nouvelle monoplace, la MP4/26. La présentation se fait en plein air, sur la Potsdam Platz de Berlin. Mais au lieu de présenter une voiture déjà assemblée, McLaren commissionne plusieurs mécaniciens qui, devant une foule circonspecte, montent la monoplace pièce par pièce !

Jordan (2002)

Après deux campagnes décevantes, Eddie Jordan lance sa saison 2002 en fanfare. Le chef de file de l’écurie éponyme signe avec un nouveau sponsor-titre, DHL. Le géant du transport et l’écurie organisent une présentation inédite de la future EJ12. Telle une rock-star, la voiture est acheminée par un avion aux couleurs du sponsor et est présentée dans un hangar bruxellois.

Benetton (2001)

L’écurie italienne est multirécidiviste dans le domaine des présentations insolites. En 1996, les gladiateurs Jean Alesi et Gerhard Berger se rendent dans un amphithéâtre romain, en Sicile. En 2000, la B200 est présentée sur les hauteurs de Barcelone. Et l’année suivante, Benetton pose ses valises à Venise. Au cœur de la place Saint-Marc, l’écurie présente officiellement sa B201, à moteur Renault V10 incliné à 111° (!), dans le cadre d’un événement qui aurait coûté un demi-million de dollars !

Toyota (2005)

En 2005, Toyota présente en grande pompe sa TF105 devant plus de 200 journalistes. Le constructeur japonais a choisi d’y lever le voile au sein même de la Estacion de França, célèbre gare de Barcelone.

Un contraste saisissant entre un édifice bâti dans les années 1920 et une machine qui, à l’époque, était à la pointe de la technologie. Et peut-être même un hommage caché au pilote Jarno Trulli et son célèbre surnom : "Trulli Train" ?

Ontdek het op Google Play