fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
Accords 2021 : les pilotes ont été entendus... sauf pour le moteur !

Accords 2021 : les pilotes ont été entendus... sauf pour le moteur !

Actualités


Accords 2021 : les pilotes ont été entendus... sauf pour le moteur !

Accords 2021 : les pilotes ont été entendus... sauf pour le moteur !

Les pilotes ont officiellement présenté quatre points essentiels en vue de l'adoption des futurs règlements 2021, mais ont essuyé un refus concernant leur cinquième demande.

Tandis que l'adoption des réglementations sportive, technique et financière pour la saison 2021 a été reportée au mois d'octobre, les pilotes sont désormais mêlés aux discussions de manière active.

Après une première réunion jugée positive par l'ensemble des parties, et ce malgré la méfiance des pilotes, un second rendez-vous a eu lieu la semaine passée à Genève. Le GPDA, l'Association des Pilotes de Grand Prix, y a révélé quatre piliers constituant selon elle la direction à prendre pour l'avenir.

Après Lewis Hamilton, Nico Hülkenberg et Alexander Wurz à Paris, ce sont cette fois Sebastian Vettel et Romain Grosjean, les directeurs du GPDA, qui ont représenté les pilotes lors de cette seconde réunion.

"C'était long, mais c'était très important que les pilotes soient impliqués", a déclaré Romain Grosjean. "Quatre points très clairs sur la direction que nous voulons prendre ont été présentés, et nous avons également eu des discussions sur certaines choses que nous pensions être complètement inutiles pour améliorer le spectacle."

"Nous devons continuer sur ces quatre points, et faire en sorte de maintenir la pression et d'aider la F1 à s'améliorer. Ce sont quatre points présentés par le GPDA et sur lesquels l'ensemble des pilotes sont tombés d'accord [...] : le premier concerne les pneus [plus endurants], le second, l'aéro [afin de favoriser les dépassements], le troisième, la réduction du poids des voitures [pour plus de bagarres et de dépassements], et le quatrième porte sur les moyens financiers des équipes [dans le but de réduire les écarts entre les voitures]. Si nous parvenons à résoudre ces quatre sujets, ce sera vachement bien !"

En lien avec la réduction du poids des auto, Grosjean a révélé que les pilotes étaient favorables au retour des ravitaillements : "Le GPDA est pour, pas parce que nous pensons que c'est bien pour la course, mais parce que nous voulons aider à faire baisser le poids des voitures. C'est juste une solution temporaire pour rendre les monoplaces 60 ou 70 kg plus légères au départ de la course, et pour ne pas faire surchauffer les pneus."

Il faut dire qu'en dix ans, les F1 ont pris près de 140 kg, passant d'un peu plus de 600 kg sur la balance à environ 740 aujourd'hui : "Nous avons juste l'impression que c'est trop pour une F1. Je sais que nous parlons des pneus 18 pouces, ce qui ajoute encore 25 kg, d'un système de freinage standard, pour 8 kg de plus encore. On en ajoute toujours, alors que ce que nous voulons, c'est diminuer le poids."

Enfin, Grosjean a admis que les pilotes avaient suggéré un changement total de motorisation, qui leur a immédiatement été refusé : "On nous a dit que ce n'était pas une option. C'est la première chose que nous avons soulevée : avoir un V10 et ainsi économiser 150 kg."

Ontdek het op Google Play