fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
Pilotes de F1, que sont-ils devenus ?

Pilotes de F1, que sont-ils devenus ?

Actualités


Pilotes de F1, que sont-ils devenus ?

Pilotes de F1, que sont-ils devenus ?

États-Unis, Le Mans, endurance, monoplace, radio… On fait le point sur les nouvelles carrières de quatre pilotes anciennement en Formule 1 !

Alexander Rossi

La carrière de Rossi en Formule 1 est assez courte : cinq courses seulement fin 2015 dans l'écurie Marussia. C’est aux États-Unis que l’Américain finit par s’illustrer lorsqu'il s’engage en IndyCar en 2016.

Sur les ovales d’outre-Atlantique, le Californien prend vite le pas sur ses adversaires nettement plus expérimentés et remporte les célèbres 500 Miles d’Indianapolis pour sa première tentative ! Cette saison, Rossi est un sérieux prétendant à la couronne de champion.

Esteban Gutiérrez

Après son dernier Grand Prix pour Haas fin 2016, le pilote mexicain s’est dirigé vers de nouveaux horizons : d’abord la Formule E puis l’IndyCar. En juillet 2018, Gutiérrez retrouve la Formule 1 suite à sa nomination comme pilote de simulateur chez Mercedes. Récemment, le Mexicain a participé à la Race of Champions 2019 sur ses terres.

Felipe Nasr

Près d’un an après son éviction chez Sauber au profit de Pascal Wehrlein, Felipe Nasr renfile son casque dans son Brésil natal où il participe à la catégorie Endurance du championnat Porsche GT3.

L’année suivante, Nasr se diversifie avec une pige en StockCar Brasil et en ELMS, une participation aux 24H du Mans mais également une première participation au championnat IMSA aux Etats-Unis qu’il remporte dans la catégorie Prototype.

McLaren en IndyCar : non, Brown n'a pas oublié AlonsoLire plus

Le Brésilien retrouve la monoplace en 2019 au sein de l’équipe Dragon en Formule E et pourrait s'engager en IndyCar : après des essais pour Arrow SPM, il est cité parmi les prétendants à un volant au sein de l'équipe, qui va devenir Arrow McLaren Racing SP !

Jolyon Palmer

Contrairement aux trois exemples précédents, l’après-carrière de Jolyon Palmer reste liée au monde de la course, sans toutefois y participer activement. Une fois remercié par Renault après le Grand Prix du Japon 2017, le champion 2014 du GP2 s’est dirigé vers un poste de consultant à la radio pour le compte de la BBC Radio 5. Palmer publie régulièrement une colonne consacrée à la Formule 1 sur le site internet de la société britannique, et constitue désormais la figure centrale de nombreuses vidéos sur la chaîne officielle YouTube de la F1.

Ontdek het op Google Play