fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
Vergne ne voit 'aucune possibilité' de revenir en F1

Vergne ne voit 'aucune possibilité' de revenir en F1

Actualités


Vergne ne voit 'aucune possibilité' de revenir en F1

Vergne ne voit 'aucune possibilité' de revenir en F1

Un retour en Formule 1 ? Le pilote français aimerait bien, mais ne peut point.

Récemment sacré pour la deuxième fois en Formule E, Jean-Éric Vergne explique qu'un retour en Formule 1 n'est pas d'actualité, même s'il aurait aimé y recevoir une deuxième chance.

Il en fait ainsi tout sauf une obsession, se consacrant prioritairement à la monoplace électrique, ainsi qu'à son engagement en Endurance dans la catégorie LMP2.

"S'il y a une opportunité dans une équipe avec une bonne voiture, compte tenu de ce que j'ai appris ces dernières années et la manière dont j'ai progressé, il serait correct d'affirmer que j'aurais une bonne chance en F1", a confié le Français à Crash.net.

"Si la chance existait, je la saisirais, je tenterais, mais elle n'existe pas encore. On ne sait jamais de quoi l'avenir sera fait, ça arrivera peut-être, ou ça n'arrivera jamais. Mais qui sait, ça pourrait être une option. Je n'ai reçu aucune offre, donc il n'y a aucune possibilité pour le moment. Cela dit, en sport auto, tout change vite et il faut donc toujours être au top."

"Il y a beaucoup de 'si' et de 'peut-être', mais je ne sais pas ce qui se passe en F1. Je connais la Formule E et ce qui s'y passe actuellement est génial. Je possède un bon contrat, dans une équipe fantastique. Je sais qu'ils me fourniront toujours l'une des meilleures voitures de la grille, et c'est ce que l'on veut quand on est pilote."

Âgé de 29 ans, Vergne semble donc prendre les choses avec détachement. Conscient de son parcours, de son âge et de ses envies, l'ancien pilote Toro Rosso (2012-2014) est clair : il n'envisagerait de revenir en Formule 1 qu'au volant d'une voiture compétitive.

"J'étais dans une écurie de milieu de grille lorsque j'étais jeune pilote, et je comprends que ce soit là qu'il faille être pour faire ses preuves mais, à mon âge, on n'a plus le temps pour ça."

"Ça ne m'intéresse pas vraiment de me battre pour la huitième ou la neuvième place. Je ne voudrais pas revenir en arrière et connaître la situation dans laquelle j'étais en F1. [...] Si j'avais - et il s'agit d'un immense 'si' - une offre de l'une des trois équipes de pointe en F1, je l'envisagerais vraiment mais, comme je l'ai dit, je n'ai rien reçu."

Ontdek het op Google Play