fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
Le Grand Prix de Grande-Bretagne serait sauvé

Le Grand Prix de Grande-Bretagne serait sauvé

Actualités


Le Grand Prix de Grande-Bretagne serait sauvé

Le Grand Prix de Grande-Bretagne serait sauvé

Bonne nouvelle pour le futur du Grand Prix du Grande-Bretagne, Silverstone aurait trouvé un accord avec Liberty Media pour une prolongation de contrat.

Depuis deux ans se joue l'avenir du Grand Prix de Grande-Bretagne en Formule 1. Le contrat du circuit de Silverstone, qui accueille la course chaque saison depuis 1987, n'a toujours pas été prolongé tandis que ce week-end se tient ce qui pourrait être son dernier Grand Prix de F1.

Carey le répète : il n'y aura pas plus de 21 courses en 2020Lire plus

En effet, d'autres circuits sont en attente de prolongation, à l'instar d'Hockenheim, de Barcelone ou encore de Mexico. Mais les places sont chères en catégorie reine. Les Pays-Bas et le Vietnam organiseront une course l'an prochain et Chase Carey, président de la F1, a confié que le calendrier sera encore fixé à 21 dates en 2020.

Silverstone, théâtre de la première course de l'histoire du championnat du monde, en 1950, pourrait donc disparaître du calendrier à l'issue de la saison 2019.

Or David Richards, aux commandes de Motorsport UK [la fédération britannique du sport automobile, ndlr], a révélé que les discussions ont avancé entre Silverstone et Liberty Media. L'annonce d'une prolongation de contrat serait imminente, à savoir dès cette semaine.

"Je suis certain qu'une issue favorable pourra être trouvée avant le Grand Prix", confie Richards au Daily Mail. "Un terrain d'entente a été trouvé avec les fondamentaux et l'aspect financier. Il reste encore quelques détails à régler, je suis certain que ça se fera."

Plusieurs options ont d'ores et déjà été étudiées afin de remplacer Silverstone si la prolongation n'avait finalement pas lieu. Parmi elles se trouve l'Arlésienne britannique : le projet d'une course dans les rues de Londres. Toutefois, cela ne fait pas partie des plans de Richards.

"Je ne pourrais pas soutenir une course à Londres ou aux alentours et délaisser Silverstone alors que c'est un des plus grands circuits du globe", annonce l'ancien directeur de BAR et Prodrive.

Ontdek het op Google Play