fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
Sanctionner Verstappen en Autriche aurait eu un impact sur l'avenir de Red Bull en F1

Sanctionner Verstappen en Autriche aurait eu un impact sur l'avenir de Red Bull en F1

Actualités


Sanctionner Verstappen en Autriche aurait eu un impact sur l'avenir de Red Bull en F1

Sanctionner Verstappen en Autriche aurait eu un impact sur l'avenir de Red Bull en F1

Comment aurait réagi l'écurie Red Bull si Verstappen avait perdu sa victoire sur tapis vert lors du récent Grand Prix d'Autriche ? Visiblement, très mal...

Le docteur Helmut Marko, conseiller de Red Bull Motorsport, déclare que son équipe aurait peut-être remis en cause sa présence en Formule 1 si Max Verstappen avait été privé de sa victoire à Spielberg après avoir été pénalisé.

Sur le Red Bull Ring, le pilote néerlandais a réalisé l'une des plus belles performances de ces dernières années, remontant de la huitième place à la première alors que son écurie ne constitue généralement que la troisième force du plateau cette saison.

Mais il avait fallu attendre plus de trois heures après le passage sous le drapeau à damier pour que les commissaires confirment finalement sa victoire, au terme d'une enquête concernant son ultime dépassement sur la Ferrari de Charles Leclerc.

Au final, aucune sanction n'avait été infligée au jeune pilote Red Bull, mais Marko explique que le délai d'attente entre la fin de la course et la confirmation du succès de l'équipe autrichienne sur ses terres leur a posé pas mal de questions, à lui ainsi qu'au grand patron des boissons énergisantes, Dietrich Mateschitz.

"Si la victoire nous avait été retirée, cela aurait certainement eu des conséquences", a-t-il déclaré à Motorsport-Total.com. "Nous [Mateschitz et lui] n'avons pas discuté concrètement de ce que nous aurions décidé mais, en parlant, nous nous sommes rendus compte que la Formule 1 n'aurait plus été intéressante si une telle décision avait été prise."

"Nous rejoignions en fait les propos de Max, lorsqu'il a expliqué que s'il ne pouvait plus se battre en piste, autant rester à la maison."

Mais Red Bull n'a pas été la seule équipe concernée par les enquêtes des commissaire sportifs de la FIA, ces dernières semaines. Sebastian Vettel (Ferrari) avait perdu sa victoire au Canada suite à une pénalité de cinq secondes, tandis que Daniel Ricciardo (Renault) avait été doublement sanctionné en France.

"Les commissaires sont vraiment coincés : ils sont pieds et poings liés au règlement et l'appliquent comme il se doit", a ajouté Marko. "J'ai toujours dit que les règles devraient être différentes : très peu d'actions devraient être analysées par la FIA et, de plus, ils ne devraient pas se sentir obligés d'appliquer le principe 'action-réaction' à chaque fois. Il faut qu'il disposent de beaucoup plus de marge de manoeuvre."

Ontdek het op Google Play