fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
Hamilton : Mercedes pourrait souffrir en Hongrie et au Mexique

Hamilton : Mercedes pourrait souffrir en Hongrie et au Mexique

Actualités


Hamilton : Mercedes pourrait souffrir en Hongrie et au Mexique

Hamilton : Mercedes pourrait souffrir en Hongrie et au Mexique

Les difficultés rencontrées en Autriche pourraient logiquement se reproduire, d'après le leader du championnat du monde.

Après avoir remporté les huit premières courses de la saison, Mercedes a déchanté en Autriche, n'accrochant pas mieux que les troisième et cinquième places, respectivement pour Valtteri Bottas et Lewis Hamilton.

En cause, le point fort des Flèches d'Argent, devenu leur point faible : afin de maximiser l'aérodynamique, la W10 comporte en effet une architecture moteur resserrée qui a fait souffrir son unité de puissance en l'empêchant de 'bien respirer' sous les températures très estivales de Spielberg, le week-end dernier.

En effet, il a fait jusqu'à 55 degrés sur la piste du Red Bull Racing dimanche passé, ce qui a contraint les deux pilotes Mercedes a ménager leur monture. Hamilton estime à présent que si son écurie ne trouve pas de solution adéquate rapidement, la situation pourrait se reproduire sur des tracés comme ceux de Budapest - où il a pourtant déjà triomphé à six reprises -, ou Mexico, qui se trouve en altitude.

"Honnêtement, je n'en ai aucune idée", a d'abord répondu le quintuple Champion du monde à la question de savoir si le problème allait se reproduire ailleurs.

Puis, il a poursuivi : "Je n'ai pas demandé aux gars, nous n'avions pas eu de problème jusqu'à présent, alors je ne sais pas sur quels circuits cela peut à nouveau arriver."

"Je pense qu'il y a la Hongrie, et peut-être le Mexique aussi. Je ne crois pas que ça puisse arriver sur beaucoup de tracés différents. Le Grand Prix d'Autriche nous a enseigné quelque chose, mais nous n'avons pas besoin de cela pour nous rappeler que rien n'est jamais gagné."

Le Britannique rappelle ainsi que Mercedes envisage chaque week-end inscrit au calendrier comme un nouveau défi.

"Nous n'avons jamais été complaisants, et certainement pas en ce début d'année. Nous avions imaginé que cela pourrait être difficile sur le Red Bull Ring et ce fut sans doute plus douloureux que prévu, mais nous ne l'avions absolument pas pris de haut. Les gars ont travaillé très dur, mais ce sont des choses qui arrivent dans ce sport."

Avant sa prochaine course à domicile, Hamilton mène toujours largement le championnat du monde des pilotes, avec 31 points d'avance sur son coéquipier, Bottas.

Ontdek het op Google Play