fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
L'idée d'Ecclestone : créer deux championnats distincts en F1

L'idée d'Ecclestone : créer deux championnats distincts en F1

Actualités


L'idée d'Ecclestone : créer deux championnats distincts en F1

L'idée d'Ecclestone : créer deux championnats distincts en F1

Comme souvent, Bernie Ecclestone fait part de ses idées pour l'avenir de la F1.

Ancien patron de la discipline, Bernie Ecclestone ne loupe jamais l'occasion d'exprimer son avis au sujet de la F1.

S'il faut reconnaître qu'il a énormément contribué à rendre le sport populaire, cela fait plusieurs années que l'homme de 88 ans semble avoir quelques idées curieuses au moment d'aborder l'avenir de la catégorie reine du sport automobile, comme lorsqu'il avait proposé de mouiller les pistes afin que chaque course se déroule sur piste humide.

Cette fois, il avance, toujours très sérieusement, l'idée de la création d'un troisième championnat du monde au sein même de la F1, afin de pallier aux immenses écarts qui existent actuellement entre les équipes de pointe et les autres.

Comme à son habitude, il débute son intervention par une idée... peu démocratique : "Premièrement, je pense qu'il ne sert à rien de discuter avec les équipes", explique Ecclestone à ESPN. "On n'a pas besoin de parler avec tout le monde pour prendre des décisions."

Ecclestone : Quand Schumacher 'ira mieux, il répondra à toutes les questions' !Lire plus

"Mon idée serait de créer deux championnats distincts, en plus de celui des pilotes", poursuit-il. "Il s'agirait de deux championnats du monde. Le premier concernait les constructeurs, et l'autre les équipes. Le classement des pilotes n'en serait pas affecté."

Ecclestone verrait ainsi les grands constructeurs officiellement présents avec leur équipe se disputer le premier classement - soit Mercedes, Ferrari et Renault, à l'heure actuelle -, tandis que le classement des équipes concernerait toutes les autres écuries, qui rouleraient avec le même châssis de départ ainsi que le même moteur.

Allant plus loin, le Britannique ajoute que ces équipes seraient autorisées à faire le plein de carburant durant les courses, tandis que le niveau des monoplaces alignées par les constructeurs pourrait être contrôlé via une balance de performances.

Il ajoute enfin que l'idée est loin d'être neuve puisqu'elle date de l'époque des équipes clientes, notamment lorsque Stirling Moss tentait de défier Ferrari.

Ontdek het op Google Play