fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
Vettel, très amer : 'Il faut brûler le règlement !'

Vettel, très amer : 'Il faut brûler le règlement !'

Actualités


Vettel, très amer : 'Il faut brûler le règlement !'

Vettel, très amer : 'Il faut brûler le règlement !'

Le pilote Ferrari réagit au refus de la FIA de revoir la pénalité infligée au Canada.

'Tout ça pour ça' : au final, le droit de révision de Ferrari n'aura servi à rien, la FIA rejetant purement et simplement la demande de la Scuderia de rouvrir l'enquête des commissaires ayant mené à la sanction, infligée il y a près de deux semaines, lors du dernier Grand Prix du Canada.

Si Ferrari n'a pas manqué de signaler que cela était 'dommage pour les fans', plusieurs équipes ont été à l'encontre de cet avis, avançant qu'il serait très mauvais pour la discipline que les victoires se décident plusieurs jours ou semaines après le passage sous le drapeau à damier.

Quant à Sebastian Vettel, qui avait perdu la victoire à Montréal au profit de Lewis Hamilton après avoir été pénalisé de cinq secondes, il a lui aussi réagi au refus des commissaires.

Affaire Vettel : La FIA juge insuffisantes les preuves apportées par FerrariLire plus

"Nous ne partagions pas l'opinion des commissaires pendant la course et nous pensions pouvoir apporter des éléments nouveaux, mais nous sommes évidemment déçus que ça n'ait pas été plus loin. C'est tout, il faut aller de l'avant", a réagi le pilote allemand.

La réaction du quadruple Champion du monde aurait été anecdotique s'il n'avait pas poursuivi. Se montrant une nouvelle fois amer, Vettel a encore élargi le sujet à l'ensemble du règlement sportif qui, selon lui, n'autorise plus les pilotes à se battre.

Allant plus loin, le leader de la Scuderia a également évoqué les circuits actuels, les qualifiant de 'parkings', en référence au tracé emprunté ce week-end, en France. S'il a semblé mélanger les sujets [la largeur du tracé n'ayant aucun lien avec sa pénalité du Canada, bien au contraire], il ne fait nul doute que Vettel sera rejoint dans son opinion par bon nombre de fans.

"Tout le monde est impacté par ça", a-t-il ajouté. "Ça a commencé il y a longtemps, avec des réactions comme : 'Est-ce qu'il a franchi la ligne blanche, ou a-t-il trop mordu sur le vibreur ?'. Laissez-nous faire ce que nous voulons !"

"Si vous n'êtes pas contents de la manière dont nous disputons la course ou dont nous pilotons, faites des circuits différents, c'est aussi simple que ça ! Pas des parkings avec des lignes et des vibreurs dessus, comme celui-ci [le circuit Paul Ricard] !"

Enfin, il s'est laissé aller à une petite phrase qui fera certainement date, puisque Vettel a appelé... à brûler le règlement pour repartir de zéro !

"C'est comme ça. Que peut-on y changer ? Il faut brûler toute la paperasse", a-t-il conclu, de nouveau très agacé.

Ontdek het op Google Play