fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
R.Schumacher : Vettel doit être sanctionné pour son geste

R.Schumacher : Vettel doit être sanctionné pour son geste

Actualités


R.Schumacher : Vettel doit être sanctionné pour son geste

R.Schumacher : Vettel doit être sanctionné pour son geste

Selon Ralf Schumacher, le déplacement des panneaux et les mots employés par Sebastian Vettel ne devraient pas rester impunis.

Chacun a encore bien en mémoire ces différentes images : au terme du Grand Prix du Canada - qu'il n'a pas remporté en raison d'une pénalité de cinq secondes pour le moins controversée -, Sebastian Vettel range sa Ferrari dans le parc fermé avant de passer à la pesée et de rejoindre directement le motorhome Ferrari.

Son équipe le persuade de rejoindre la cérémonie protocolaire mais, avant cela, l'Allemand prend soin d'aller déplacer les panneaux se trouvant devant les voitures, au pied du podium. Vettel place ainsi le '2' devant la Mercedes de Lewis Hamilton, pourtant déclaré vainqueur, et déplace le '1' devant l'emplacement vide où il aurait dû garer sa monoplace.

Furieux, il déclare à qui veut l'entendre que la victoire lui a été volée, que le collège des commissaires sportifs n'est composé que "d'aveugles" et que ce sont eux qu'il faudrait siffler.

La majorité des fans a eu deux réactions face à l'ensemble de l'oeuvre : le rire, l'amusement - ou le soulagement de voir qu'un pilote ne se laissait pas faire et laissait surtout parler ses émotions dans un milieu où les réactions sont généralement bien trop aseptisées.

VIDÉO : Vettel montre à la FIA ce qu'il pense de la victoire de HamiltonLire plus

Mais pour sa part, l'ancien vainqueur de Grand Prix et frère de Michael Schumacher, Ralf, estime que l'attitude du quadruple Champion du monde mérite sanction.

"La colère et les insultes qui dénigrent l’autorité et les autres compétiteurs doivent être sanctionnées, comme quand Max Verstappen a poussé Esteban Ocon", a déclaré l'ancien pilote passé notamment chez Williams, en faisant référence à ce qui s'est passé lors du dernier Grand Prix du Brésil.

Et Schumacher de comparer la situation à ce qui se serait passé en football : "Clairement, l'UEFA lui aurait donné six à huit matchs de suspension..."

Loin d'envisager une sanction envers le pilote, la FIA se penche plutôt sur la démarche de la Scuderia, qui conteste la sanction infligée en course à son pilote : "On nous a rapporté ces incidents, mais nous avons pensé que, compte tenu des fortes émotions et de la grosse pression sous laquelle était Vettel, nous n’allions pas imposer de pénalité supplémentaire", a déclaré Hans-Gerd Ennser, commissaire de la FIA.

Ontdek het op Google Play