fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
Bottas moins performant mais 'sans pression'

Bottas moins performant mais 'sans pression'

Actualités


Bottas moins performant mais 'sans pression'

Bottas moins performant mais 'sans pression'

Que se passe-t-il pour le pilote finlandais ?

Après un début de saison tonitruant, Valtteri Bottas n'a plus répondu présent lors des deux derniers rendez-vous inscrits au calendrier. Faut-il déjà s'en inquiéter ?

Vainqueur de la course d'ouverture en Australie, le pilote Mercedes avait poursuivi sur sa lancée : à nouveau vainqueur en Azerbaïdjan, il avait également été trois fois deuxième à Bahreïn, en Chine et en Espagne, et avait surtout conquis trois pole positions d'affilée à Shanghai, Bakou et Barcelone.

Le Finlandais, qui avait agacé son coéquipier Lewis Hamilton en le battant trois fois de suite dans son exercice favori, ne comptait alors que sept unités de retard sur le Britannique, même si la course espagnole lui avait été moins favorable.

À Monaco, il avait d'abord été battu en qualifications par un Hamilton des grands jours, avant de reculer dans le classement lors de la course, suite à l'accrochage avec la Red Bull de Max Verstappen dans la voie des stands.

VIDÉO : Ricciardo a "mené la vie dure" à Bottas à MontréalLire plus

Mais c'est surtout au Canada que Bottas a passé tout son week-end dans le quasi-anonymat, excepté lors d'une bataille en course lors de laquelle il a eu bien du mal à se défaire... d'une Renault, celle de Daniel Ricciardo. Parti à la faute en qualifications, il ne s'était élancé que d'une lointaine sixième place sur la grille, terminant quatrième le lendemain mais très loin du trio Vettel, Hamilton, Leclerc. Pour la première fois de la saison, il n'est pas monté sur le podium.

Résultat : Bottas compte désormais 29 points de retard sur son chef de file. Mais il tient cependant à relativiser ses contre-performances, rappelant qu'il a commis une seule erreur.

"Je n'ai pas de pression", a-t-il déclaré à l'issue du week-end canadien. "Je suis globalement satisfait de la situation et de la manière dont les choses se sont déroulées depuis le début de l'année. Cela me rend plutôt heureux."

"Oui, j'ai commis une erreur au Canada à la fin de la séance de qualifications, mais ce sont des choses qui peuvent arriver. À Montréal comme avant cela, tout ce qui s'est passé n'est pas lié à une quelconque pression. Il n'y en a pas, même si je ne peux évidemment pas être satisfait avec la quatrième place."

De son côté, son compatriote et ancien pilote de F1, Mika Salo, s'inquiète davantage : "Valtteri n'a simplement pas été assez rapide", constate-t-il. "Au Canada, il n'a pas réussi à dépasser des voitures pourtant plus lentes et son rythme n'a jamais été bon. Il vient de perdre beaucoup de points sur Hamilton, la différence commence à se marquer. Il doit maintenant davantage se rapprocher des limites de sa monture pour faire mieux."

Ontdek het op Google Play