fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
Brawn : La F1 doit mieux expliquer les pénalités

Brawn : La F1 doit mieux expliquer les pénalités

Actualités


Brawn : La F1 doit mieux expliquer les pénalités

Brawn : La F1 doit mieux expliquer les pénalités

Le directeur sportif de la discipline souhaite que les commissaires puissent davantage expliquer au public les raisons qui les poussent à pénaliser un pilote.

Suite à la décision controversée de pénaliser Sebastian Vettel lors du dernier Grand Prix du Canada, le manager de la F1, Ross Brawn, estime que la FOM et la FIA doivent à présent trouver le moyen de mieux communiquer au public les raisons qui poussent les commissaires à prendre de telles sanctions.

Ils sont en effet nombreux, observateurs comme fans, à n'avoir pas compris pourquoi les commissaires sportifs présents à Montréal avaient pris la décision d'infliger cinq secondes de pénalité à la Ferrari #5, qui a ainsi perdu la victoire au profit de la Mercedes Lewis Hamilton.

Si le collège des commissaires a ensuite expliqué sa prise de position, il n'existe aujourd'hui aucune explication détaillée officielle et publique, ni aucune publication de données précises pour ce cas de figure. Brawn estime ainsi que la F1 doit expliquer au public le détail de ce genre de décision.

Wolff demande le respect des commissaires sportifsLire plus

"J'ai beaucoup de respect pour le travail des commissaires et pour leur professionnalisme", débute-t-il. "Je pense qu'ils sont les premiers à dire qu'ils préféreraient ne pas voir un résultat de course influencé par une pénalité."

"En même temps, je comprends combien il est difficile pour les fans de comprendre pourquoi le pilote qui monte sur la plus haute marche du podium n’est pas celui qui a franchi la ligne d’arrivée en premier. C’est pourquoi la transparence est désormais cruciale : il faut expliquer les décisions des commissaires sportifs, en particulier dans un sport aussi complexe que la Formule 1."

"En football, malgré l’introduction du système VAR [l'assistance vidéo dont dispose désormais les arbitres], on s’interroge toujours sur la question de savoir si une faute de main doit être punie ou non. Je pense que, dans notre cas, il serait utile de travailler avec la FIA sur des solutions permettant aux commissaires sportifs d'expliquer leurs décisions aux fans, de détailler la façon dont ils sont arrivés à leurs conclusions."

"Mais je tiens à affirmer avec force et conviction que jamais aucune décision n'est influencée par des facteurs extérieurs. Il n'y a rien de désastreux dans cette pénalité. On peut être d'accord ou non, mais aucun commissaire sportif ne possède d'agenda caché [ou quoi que ce soit du genre], les fans peuvent en être certains."

"Je peux comprendre le ressenti de Vettel et je suis au courant des intentions de Ferrari au sujet de la décision qui a été prise. Je rappelle que le travail est commissaire est difficile, qu'ils doivent prendre une décision en très peu de temps et que cette décision peut avoir une influence directe sur le résultat de la course. Je ne veux pas davantage exprimer mon avis sur cette décision précise, car ce n'est pas mon rôle, j'aurais tort de le faire."

Ontdek het op Google Play