fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
Vettel explique pourquoi il est finalement monté sur le podium

Vettel explique pourquoi il est finalement monté sur le podium

Actualités


Vettel explique pourquoi il est finalement monté sur le podium

Vettel explique pourquoi il est finalement monté sur le podium

Le leader de la Scuderia révèle les raisons qui l'ont poussé à finalement se rendre sur le podium du Grand Prix du Canada.

Sebastian Vettel a expliqué qu'il était monté sur le podium de Montréal contre son gré mais par respect pour ses rivaux, après avoir été privé de la victoire au Canada en raison d'une pénalité de cinq secondes.

Alors qu'il avait brillamment décroché la pole position le samedi, le pilote allemand était en mesure de confirmer en course mais, sous la pression d'un Lewis Hamilton qui ne lâche jamais rien, il a craqué, est sorti large au virage 3 avant d'empêcher son adversaire de le dépasser au moment de revenir en piste.

Heureusement, le Britannique a freiné et a ainsi évité la collision, mais Vettel a été sanctionné par les commissaires sportifs avant que cette décision ne déclenche la controverse au sein du paddock comme chez les fans du monde entier.

Ferrari estime que Vettel a gagné et décide de faire appelLire plus

Furieux, le pilote Ferrari semblait vouloir boycotter la cérémonie du podium après avoir directement rejoint le motorhome Ferrari à l'issue de la course. Il y est resté le temps des interviews, mais a fini par réapparaître dans la 'cool room', juste avant le podium, non sans avoir pris soin au préalable de déplacer le panneau de la deuxième place devant la voiture de Hamilton.

"Je ne voulais pas y aller", a ensuite expliqué Vettel, évoquant le podium. "J'étais en colère et profondément déçu. Je pense que tout le monde comprend pourquoi. Mais bon, je devais être respectueux envers Lewis, envers Charles [Leclerc] et envers la représentante de l'écurie Mercedes."

"Ce n'est clairement pas l'endroit où je voulais être à ce moment-là, je voulais partir, mais j'étais obligé de monter sur ce podium."

Il y a toutefois fort à parier que les dirigeants de la Scuderia aient été obligés de ramener leur pilote à la raison afin qu'il revienne sous le regard des caméras. Vettel a également accepté de prendre part à la conférence de presse d'après-course, où il semblait davantage découragé qu'énervé.

"Je ne ne suis pas heureux de ce genre de choses, que nous avons déjà vu tant de fois. Je veux dire, c'est la course, c'est une question de bon sens. Je ne suis pas d'accord avec la direction prise par la F1 à ce sujet. Nous sommes toujours en train de nous interroger sur la possibilité d'être pénalisé [...], alors que ce n'est pas ce que nous devrions faire dans la voiture."

"Je n'aime pas ça. Je suis là en train de vous parler comme un avocat, en faisant attention aux termes employés. Mais qu'est-ce que tout ceci procure au public et au sport ? Je ne suis pas tombé amoureux de cette F1-là, quand je la regardais à la télévision [avec mes yeux d'enfant]."

Ontdek het op Google Play