fb

Welcome to GPFans

CHOOSE YOUR COUNTRY

  • NL
  • GB
  • FR
Pourquoi les commissaires ont sanctionné Vettel

Pourquoi les commissaires ont sanctionné Vettel

Actualités


Pourquoi les commissaires ont sanctionné Vettel

Pourquoi les commissaires ont sanctionné Vettel

Le détail de la sanction qui fait parler dans le monde entier !

Si la pénalité infligée hier à Sebastian Vettel lors du Grand Prix du Canada a été jugée trop sévère par un certain nombre d'acteurs de la F1 et par la majorité des fans, il est intéressant de se pencher en détail sur les raisons qui ont poussé les commissaires à prendre cette décision.

Officiellement, la sanction a été motivée par deux raisons majeures : la première est que Vettel a rejoint la piste de façon dangereuse après en être sorti à la première chicane, lors de ce fameux 48e tour. La seconde est qu'en revenant sur la piste, l'Allemand a forcé Lewis Hamilton à en sortir pour éviter la collision entre les deux monoplaces, qui jouaient alors la victoire.

De son côté, le principal intéressé a expliqué à qui voulait l'entendre qu'il lui aurait été impossible d'agir autrement dans cette situation, les pneus de sa voiture n'étant pas en mesure de mieux répondre après avoir été salis par son passage dans l'herbe.

Course (VIDÉOS) : Hamilton gagne et profite de la pénalité de VettelLire plus

Les images en caméra embarquée démontrent en effet que le pilote Ferrari était en lutte pour reprendre le contrôle de son bolide, mais les commissaires ont en fait été attentifs aux instants suivants.

Dans les dixièmes de seconde qui ont suivi, on peut de fait observer un premier mouvement de volant vers la droite, qui n'est en vérité rien d'autre qu'une correction de survirage. Vettel reprend ensuite la direction du circuit, ce qui démontre qu'il reprend le contrôle de sa SF90. C'est alors qu'au lieu de suivre sa ligne afin de revenir sur la piste en toute sécurité, il redresse le volant et se déporte ainsi vers la droite, empêchant par la même occasion Lewis Hamilton de le dépasser. C'est précisément ce mouvement, qui a contraint la Mercedes à quitter les limites de la piste et qui l'a surtout empêché de passer, qui a motivé la décision unanime du collège de commissaires.

Il a également été rapporté que les commissaires ont utilisé les images d'une caméra de surveillance supplémentaire, non diffusées à la télévision et montrant que Vettel a tourné la tête pour regarder dans ses rétroviseurs. Il a ainsi observé la position de son adversaire tout en corrigeant la trajectoire de sa voiture. Les images embarquées ont confirmé cette interprétation.

En résumé, si Vettel était revenu en piste de façon sécuritaire comme l'oblige le règlement, Hamilton l'aurait dépassé et le pilote #5 n'aurait pas été sanctionné. Enfin, la télémétrie de la Mercedes #44 a prouvé que Hamilton avait été obligé de freiner pour éviter le crash, surpris par la trajectoire de la Ferrari.

Plusieurs médias ont comparé cette décision à celle qui avait été prise lors du dernier Grand Prix du Japon : Verstappen avait écopé de cinq secondes de pénalité - la même sanction - revenant en piste de façon on ne peut plus agressive à la chicane finale du circuit, ce qui avait poussé Räikkönen au large à la sortie.

Ontdek het op Google Play